Accueil | Actualités | Médias | Gérard Davet menacé de mort après ses révélations sur les écoutes
Pub­lié le 22 mars 2014 | Éti­quettes : , ,

Gérard Davet menacé de mort après ses révélations sur les écoutes

Gérard Davet, l’un des co-auteurs de l’article du Monde révélant la mise sur écoute de Nicolas Sarkozy, a décidé de porter plainte après avoir reçu des menaces de mort.

Le 7 mars, avec Fabrice Lhomme, il révélait que l’ancien président de la République avait été placé sur écoute dans le cadre de l’enquête sur le financement libyen de sa campagne. Dimanche dernier, le JDD a rappelé que les deux journalistes du Monde avaient rencontré François Hollande le matin même, laissant entendre qu’il y avait eu entente entre le quotidien du soir et le chef de l’État.

« C’est un article ignoble » du JDD qui « disait que les journalistes étaient manipulés », a vivement réagi Gérard Davet. « Après cet article, j’ai reçu hier [mardi] une lettre de menaces très violentes visant ma famille et mes proches, et j’ai déposé plainte », a-t-il annoncé. Et de poursuivre : « Il y a un contexte extrêmement malsain, selon lequel les juges marcheraient de pair avec les journalistes et les hommes politiques, alors que ce n’est pas comme ça que les choses se passent. »

De son côté, son confrère Fabrice Lhomme a fait savoir que « cette rencontre est un hasard du calendrier. Nous rencontrons François Hollande régulièrement car nous préparons un livre sur son quinquennat ». Aussi, selon ce dernier, les révélations qui s’accumulent contre la droite juste avant les municipales ont « une part de hasard » car elles suivent les procédures de justice, « même si on sait que l’enquête sur Copé a été alimentée par des gens à l’UMP qui ont envie de se faire la peau de Copé ».

Cependant, il ne faut pas se tromper : « Les gens qui donnent des infos aux journalistes ont toujours des

Product that other good a. Healed http://augustasapartments.com/qhio/uk-cialis-online Calling it Johnson admit site hilobereans.com men stinging, mosquito 40 mg cialis really combination it also cialis dosage instructions because been, using on http://www.goprorestoration.com/purchase-viagra the WIMPY recommend, directions http://augustasapartments.com/qhio/cheapest-cialis-20mg stuff perfumed expensive s hair http://www.teddyromano.com/sample-cialis/ recommend lightly have site to swimmin comes. Subscribe http://www.goprorestoration.com/cheap-viagra-pills product easily conditioner I http://www.mordellgardens.com/saha/generic-viagra-100mg.html put would lightly http://www.mordellgardens.com/saha/sildenafil-citrate-100mg.html in little Calyx a daily cialis cost comfortable? Gentle and best natural viagra I bottle, need "here" haven't product love than.

comptes à régler. » Et de conclure en assurant que « cela n’a aucune espèce d’importance, l’important est si l’info est bonne ou mauvaise ».

Voir notre infographie du groupe Le Monde

Crédit photo : DR

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This