Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Front National : « Libé » repart en guerre !
Publié le 

17 septembre 2013

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Front National : « Libé » repart en guerre !

Front National : « Libé » repart en guerre !

Comment faire pour tenter d’endiguer l’érosion d’un lectorat visiblement de moins en moins sensible aux jeux de mots et au ton libéral-libertaire du quotidien d’Édouard de Rotschild ?

Face à cette ques­tion, la rédac­tion de Libéra­tion sem­ble avoir décidé de ressor­tir les vielles recettes et les panoplies élimées de « l’an­tifas­cisme » mil­i­tant. Cou­ver­tures drama­tisées (« Le poi­son FN »), appels à la vig­i­lance, dénon­ci­a­tions tous azimuts… on se croirait presque revenu à l’après 21 avril 2002.

C’est sans doute sous la plume de son directeur de la pub­li­ca­tion, Fab­rice Rous­selot, que s’est exprimé le plus claire­ment ce renou­veau du posi­tion­nement « com­bat­if » face à la « mon­tée et la banal­i­sa­tion de Marine Le Pen et du Front Nation­al ». En effet, dans l’édi­tion du 13 sep­tem­bre 2013, ce dernier a tenu à faire une solen­nelle mise au point, rap­pelant les « fon­da­men­taux » de sa pub­li­ca­tion. Réaf­fir­mant avec force le refus de pub­li­er toute entre­vue des Le Pen, père ou fille, dans ses colonnes, Fab­rice Rous­selot admon­este égale­ment les médias qui, eux, acceptent de don­ner la parole aux représen­tants du Front Nation­al. Pre­mière cible de l’ire du directeur de Libé : TF1, accusée de com­plai­sance envers la prési­dente du FN.

« On ne peut pas inter­view­er Marine Le Pen comme on inter­viewe n’importe quel autre dirigeant poli­tique. Le dan­ger serait alors de banalis­er une extrême droite qui reste un dan­ger pour la démoc­ra­tie », écrit ain­si Fab­rice Rous­selot suite au pas­sage de Marine Le Pen au JT de 20 heures de la pre­mière chaîne le jeu­di 12 sep­tem­bre. Qu’on se le dise, « Libé » est entré en résis­tance une fois de plus…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision