Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France Inter : François Rollin n’était « pas assez bien-pensant » pour Patrick Cohen

22 octobre 2015

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | France Inter : François Rollin n’était « pas assez bien-pensant » pour Patrick Cohen

France Inter : François Rollin n’était « pas assez bien-pensant » pour Patrick Cohen

Viré de France Inter en juin dernier, François Rollin revient à la charge contre ses anciens employeurs.

Inter­rogé sur son spec­ta­cle, « Le pro­fesseur Rollin se reb­iffe », sur lemonde.fr, celui-ci est revenu sur son évic­tion bru­tale. « Je ne m’y attendais absol­u­ment pas. Il n’y a pas eu le moin­dre coup de semonce. Tout au long de l’an­née, les com­men­taires étaient élo­gieux. Lorsque la direc­tion m’a con­vo­qué avant l’été, je pen­sais qu’elle voulait me chang­er de jour. J’é­tais vrai­ment loin du compte », a‑t-il expliqué, tou­jours stupé­fait.

D’après lui, il n’é­tait « pas assez bien-pen­sant pour Patrick Cohen », le boss de la mati­nale cou­tu­mi­er des listes noires de « cerveaux malades ». Et Rollin d’a­jouter : « C’est très dif­fi­cile de savoir ce que lui en pense parce qu’il s’est mon­tré, sur cet épisode, d’une grossièreté et d’une lâcheté insoupçonnables. Il ne m’a pas dit un mot, ne m’a pas envoyé ou fait pass­er le moin­dre mes­sage, le moin­dre SMS. Même pas le min­i­mum de la cour­toisie. Mon estime pour ce garçon en a pris un coup. »

Plus loin, l’an­cien chroniqueur rap­pelle qu’il n’est pas « l’homme de l’indig­na­tion sur com­mande » et qu’il refuse d’agiter « à chaque instant le spec­tre de l’a­mal­game et de la stig­ma­ti­sa­tion », à l’in­star d’une Sophia Aram qui « se répand en dis­cours com­pas­sion­nels sur la ban­lieue et les pau­vres musul­mans stig­ma­tisés ».

Con­cer­nant François Morel, autre chroniqueur de la mati­nale, « il est indéboulonnable », estime François Rollin. « C’est pourquoi il s’est per­mis de faire une chronique sur mon départ qui est un mod­èle de sol­i­dar­ité et de finesse », con­clut-il. Au final, France Inter n’au­ra été qu’une « péripétie », un épisode au goût amer.

Crédit pho­to : DR

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).