Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
France 2 : quand Pujadas nous informe sur 2013…

2 janvier 2013

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | France 2 : quand Pujadas nous informe sur 2013…

France 2 : quand Pujadas nous informe sur 2013…

Le 20 décembre 2012 dans le JT de France 2, David Pujadas s’est livré à un exercice inédit de politique fiction. Au lieu de proposer un reportage sur la traditionnelle rétrospection de l’année écoulée, il a au contraire choisi de faire un « bond en avant » en diffusant deux reportages de politique fiction pour l’année 2013, un « noir » et un « rose ».

Voyons briève­ment la nature des deux scé­narii :

Scé­nario noir : en France, la vente de voitures chute de 25% dès le début de l’année entraî­nant la fer­me­ture d’usines, puis une nation­al­i­sa­tion de PSA ; une grève générale éclate au Por­tu­gal et en Espagne, des émeutes en Grèce oblige l’armée à pren­dre le con­trôle d’Athènes ; la note de la France est dégradée par les agences de nota­tion ; enfin, « le pire » a lieu le 16 novem­bre 2013 avec la créa­tion d’une « zone euro-mark » et la fin de fait de l’euro. Pujadas pleure.

Scé­nario rose : fin des plans de rigueur en Grèce, sig­na­ture entre le patronat et les syn­di­cats d’un accord sur la réforme du marché du tra­vail ; Mon­ti écrase Berlus­coni aux élec­tions ital­i­ennes de févri­er (« les marchés ont salué le choix des ital­iens ») ; Air­bus signe le con­trat du siè­cle avec le Qatar ; suc­cès plané­taire de la nou­velle voiture élec­trique de Renault ; Total décroche un « con­trat en or » en Libye ; l’Espagne devient l’eldorado du con­struc­teur Wolk­swa­gen qui y installe deux usines ; le tourisme aug­mente de 15% à l’été 2013 avec « 120 mil­lions de nuitées », bref « l’actualité économique est au beau fixe » durant toute l’année, avec ce bilan « fab­uleux » : 2,5 mil­lions de chômeurs « seule­ment » et un déficit sous la barre des 3%. Pujadas rit.

A se deman­der quel est véri­ta­ble­ment le scé­nario noir !

En dehors de l’aspect totale­ment ridicule et spec­tac­u­laire de l’exercice, il est néan­moins intéres­sant de soulign­er que ces deux scé­narii, sous cou­vert de s’intéresser à l’intérêt général, ne représen­tent en vérité que les ter­reurs et les espoirs des milieux économiques. On notera ain­si que les révoltes et les grèves, c’est noir, tan­dis que la paix sociale (au béné­fice de qui ?), les gros con­trats et l’invasion touris­tique, c’est rose. Autrement dit : le social, c’est l’apocalypse. L’économie, c’est le par­adis.

L’exercice n’a du reste pas fait l’unanimité, de nom­breux com­men­ta­teurs se deman­dant si c’était bien là le rôle d’un jour­nal­iste que de se livr­er à une telle facétie. C’est notam­ment le cas de Bruno Masure qui a posé cette ques­tion per­ti­nente : « A quoi joue ce zozo de Pujadas avec ces sénars cata à la mord moi le nœud ? Et si France 2 se con­tentait de nous informer sérieuse­ment ? »

Crédit pho­to : banlon1964 via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).

Michel Denisot

PORTRAIT — Michel Denisot est né en avril 1945 à Buzançais en Indre, il est jour­nal­iste, pro­duc­teur et ani­ma­teur de télévi­sion, il a égale­ment été prési­dent de deux clubs de foot­ball français.

Laetitia Avia

PORTRAIT — Laeti­tia Avia : « Kara­ba la sor­cière, pourquoi es-tu si méchante ? » Née en 1985 à Livry-Gar­gan de par­ents togo­lais, Laëti­tia Avia a con­nu le par­cours qui fait l’orgueil d’une République s’efforçant pénible­ment de main­tenir un sem­blant d’apparences méri­to­cra­tiques.

Patrick Drahi

PORTRAIT — À la tête d’un empire économique colos­sal, Patrick Drahi a com­mencé à s’intéresser aux médias à par­tir des années 2000, rachetant Libéra­tion, L’Express, L’Expansion, Stu­dio Ciné Live, Lire, Mieux vivre votre argent, Clas­si­ca, etc., avant de lorgn­er vers le groupe Nex­tRa­dioTV.