Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Franc-Tireur : quatre mousquetaires et une porte-rapière

4 août 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Franc-Tireur : quatre mousquetaires et une porte-rapière

Franc-Tireur : quatre mousquetaires et une porte-rapière

4 août 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Pre­mière dif­fu­sion le 19 mai 2022

Une fois les élections passées, que faire d’un journal créé expressément en novembre 2021 pour soutenir la réélection d’Emmanuel Macron, puis l’aider à obtenir une majorité parlementaire ? C’est la question que se pose le Tchèque Daniel Křetínský avec l’hebdomadaire Franc-tireur après que la première partie de l’objectif, la reconduction du président sortant, ait été obtenue.

Les quatre mousquetaires

Les trois mous­que­taires étaient qua­tre comme cha­cun le sait, Athos, Por­tos, Aramis et bien enten­du d’Artagnan. Avec moins de brio mais un sens remar­qué de l’opportunisme poli­tique auquel nous ren­dons hom­mage, les qua­tre fer­railleurs de Franc-Tireur ont tous béné­fi­cié d’un ou plusieurs arti­cles sur l’Ojim :

  • Christophe Bar­bi­er, petit mar­quis libéral lib­er­taire, qui a fail­li couler l’Express et pre­mier respon­s­able de la publication.
  • Éric Decouty, ancien de Libéra­tion et de Mar­i­anne.
  • Car­o­line Fourest, fémin­iste vir­ile et par­fois un peu fâchée avec la vérité, cau­tion les­bi­enne mil­i­tante de nom­bre d’anciennes pub­li­ca­tions et qui rem­place Bar­bi­er comme respon­s­able de publication.
  • Raphaël Enthoven, sémil­lante cau­tion de la philoso­phie de comptoir.

Et une porte-rapière

Avouons-le tout uni­ment, nous igno­ri­ons que le prodigieux Lau­rent Jof­frin, sou­tien irréfragable et immarcesci­ble de feu le regret­té François Hol­lande (dernière minute, on nous sig­nale que François Hol­lande n’est pas décédé) eût une progéni­ture, exerçant comme papa dans les médias : Pauline Delas­sus, fille de son père, quitte Paris-Match pour devenir rédac­trice en chef de l’hebdomadaire chef de file de la macronie médi­a­tique et mil­i­tante. Rat­tachée à Car­o­line Fourest elle aura la rude tâche de défendre à grands coups de sabres les faites et gestes du pre­mier gou­verne­ment de Madame Éliz­a­beth Borne.

Les poches de Daniel Křetín­ský sont pro­fondes et ses intérêts économiques en France ne sont pas nég­lige­ables ; nul doute que les moyens ne lui man­queront pas pour défendre cette noble cause.

Voir aus­si : Franc-Tireur : les tal­ibans du Président

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés