L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Fin du journal papier CNews

7 décembre 2021

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Fin du journal papier CNews

Fin du journal papier CNews

7 décembre 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Baisse de la diffusion + hausse du prix du papier = fin du quotidien papier gratuit CNews au bénéfice de la chaîne d’information, en hausse continue d’audience.

De MatinPlus à CNews

Il était une fois Mat­in­Plus, le gra­tu­it con­cur­rent de 24heures, devenu Direct Matin puis CNews. Mat­in­Plus a vu le jour en 2007, trans­for­mé en Direct Matin Plus en 2008, puis en Direct Matin en 2010 et enfin CNews à par­tir de fin 2017 avant de dis­paraître qua­tre années plus tard en novem­bre 2021.

Le quo­ti­di­en gra­tu­it était en con­cur­rence directe avec 24heures (asso­ci­a­tion entre le belge Rossel et Ouest-France), les deux titres ayant une dif­fu­sion qua­si­ment iden­tique, autour de 700.000/800.000 exem­plaires cha­cun en 2020, avec une dis­tri­b­u­tion qua­si exclu­sive dans les grandes métropoles.

24heures en danger aussi

Com­ment sur­vivre au moment où le papi­er a aug­men­té de 40% en un an et que la pub­lic­ité mar­que le pas ? CNews tire sa référence et inté­gr­era facile­ment ses équipes soit dans le for­mat web qui con­tin­uera, soit dans la chaîne éponyme du groupe Bol­loré ou une de ses dépen­dances, CNews a encore gag­né trois points d’audience en 2021 avec 2,1% de part d’audience et con­tin­ue sa progression.

24heures pour­ra-t-il sur­vivre au moment où, la crise san­i­taire relancée, la fréquen­ta­tion des trans­ports en com­mun (lieu prin­ci­pal de lec­ture) dimin­ue ? D’un autre côté, les con­sti­tu­ants du papi­er, le latex, l’amidon, la colle, le bois, toutes matières pre­mières indis­pens­ables à un quo­ti­di­en qui emploie des tonnes de papi­er, voient une cer­taine pénurie s’installer et les prix aug­menter. 24heures devra pro­longer sa mue vers le numérique ou accepter de lour­des pertes… ou cess­er de paraître comme son concurrent.

Mots-clefs : ,

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés