Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Emmanuel Macron largement surexposé sur BFMTV

24 février 2017

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Emmanuel Macron largement surexposé sur BFMTV

Emmanuel Macron largement surexposé sur BFMTV

Ce n’est pas pour rien si, sur les réseaux sociaux, BFMTV est souvent surnommé « BFMacron »… L’hebdomadaire Marianne, qui s’est penché sur les statistiques, chronomètre en main, est formel : la chaîne a diffusé autant de minutes des meetings d’Emmanuel Macron que de l’ensemble des autres candidats réunis.

En effet, depuis le début, c’est à dire sa déc­la­ra­tion de can­di­da­ture, la chaîne du groupe Nex­tRa­dioTV, pilotée par Alain Weill et l’is­raélien Patrick Drahi, a dif­fusé l’in­té­gral­ité de tous les meet­ings de Macron, ce qui est loin d’être le cas pour les autres. Même lorsque ses meet­ings n’at­tirent pas autant que pub­lic que souhaité, comme à Toulon où l’an­cien ban­quier d’af­faires a réu­ni 1.200 per­son­nes con­tre les 2.000 atten­dues, ce dernier pou­vait compter sur la chaîne d’in­fo en con­tinu qui a dif­fusé les 1 heure et 34 min­utes de l’événe­ment en direct

Ain­si, Emmanuel Macron a cumulé 440 min­utes de meet­ing sur la pre­mière chaîne info de France, con­tre 426 min­utes pour ses qua­tre prin­ci­paux con­cur­rents réu­nis : 182 min­utes pour François Fil­lon, 135 min­utes pour Jean-Luc Mélen­chon, 63 min­utes pour Marine Le Pen et 60 min­utes pour Benoît Hamon.

Source : Mar­i­anne

De leur côté, les autres chaînes d’in­for­ma­tion en con­tinu se sont mon­trées bien plus respectueuses de la représen­ta­tiv­ité du temps de parole. Pen­dant ce temps, BFM TV a choisi de dif­fuser les très longs dis­cours de Macron en inté­gral­ité (par­fois plus d’une heure 45), ce que la chaîne ne fait pas for­cé­ment pour les autres, le tout en reprenant les images offi­cielles, for­cé­ment flat­teuses, fournies par « En Marche ». Un temps d’ex­po­si­tion qui ne se jus­ti­fie ni par l’af­flu­ence, ni par la régu­lar­ité des meet­ings. Et Mar­i­anne de pré­cis­er que Macron est égale­ment « le seul can­di­dat à compter comme con­seiller spé­cial un ancien haut-gradé de Altice Média, le groupe qui pos­sède BFMTV », Bernard Mourad.

Si BFMTV s’est défendu de tout favoritisme et a dénon­cé une méthodolo­gie « pas hon­nête », les chiffres demeurent et pour le moment, Emmanuel Macron reste le chou­chou incon­testé de la chaîne, comme de beau­coup d’autres médias, notam­ment dans la presse écrite…

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).