Accueil | Actualités | Médias | Elle s’engage en faveur du mariage entre elle et elle…
Pub­lié le 22 janvier 2013 | Éti­quettes : ,

Elle s’engage en faveur du mariage entre elle et elle…

Dans un éditorial intitulé « Mariage pour toutes ! », Valérie Toranian, la directrice de la rédaction du magazine Elle, engage cette semaine son magazine en faveur du projet de loi socialiste.

Pour elle, « le sens logique de l’histoire de notre société, dont les fondements actuels reposent sur la liberté individuelle et l’égalité de tous face à la loi » fait qu’« on ne voit pas pourquoi, et au nom de quelles valeurs, l’Etat refuserait à deux personnes de même sexe une union civile ».

A travers cette prise de position, l’hebdomadaire, qui affiche deux femmes en couverture, dit vouloir participer au débat public à quelques jours de l’ouverture des débats parlementaires à l’Assemblée nationale. La journaliste précise toutefois que « si le oui au mariage semble majoritaire, la question de la PMA, de l’adoption et des mères porteuses interroge et divise » au sein de la rédaction et que « ces discussions qui ont pour objet le corps de la femme méritent un large débat, y compris dans les colonnes de notre magazine ».

Avec un proche désormais à la tête du magazine Têtu et le soutien de Elle, François Hollande sait donc qu’il peut compter sur le soutien d’une certaine presse spécialisée.

Crédit photo : montage www.ojim.fr

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This