Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Double manipulation par l’image et par le titre de BFMTV lors du défilé du FN du 1er mai 2016

2 mai 2016

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | Double manipulation par l’image et par le titre de BFMTV lors du défilé du FN du 1er mai 2016

Double manipulation par l’image et par le titre de BFMTV lors du défilé du FN du 1er mai 2016

BFMTV s’était déjà illustré pour sa tentative de désinformation lors de la manifestation en l’honneur des victimes des attentats terroristes à Bruxelles.

Le 1er mai 2016, lors du rassem­ble­ment organ­isé par Jean-Marie Le Pen, en marge du rassem­ble­ment offi­ciel du FN, des jour­nal­istes auraient été chahutés aux cris de « jour­nal­istes collabos ».

Immé­di­ate­ment, BFMTV titre : « 1er mai, Canal+ de nou­veau chahuté au défilé du Front Nation­al », en illus­trant son arti­cle… d’une image des débor­de­ments de la man­i­fes­ta­tion de gauche con­tre la loi tra­vail place de la Nation.

Loi Travail : des heurts, un policier grièvement blessé

Cap­ture d’écran d’un arti­cle des DNA.

Le site « FdeS­ouche » a rapi­de­ment mis en ligne et soulevé la supercherie médi­a­tique de BFMTV.

Se ren­dant compte de son « erreur » (ou ayant été pris la main dans le sac, au choix), BFMTV a changé le titre de son arti­cle et sa pho­to d’illustration, oblig­eant le jour­nal­iste (R.I) a pub­li­er un ERRATUM: « Con­traire­ment à ce qui a été annon­cé dans un pre­mier temps, les débor­de­ments décrits dans cet arti­cle se sont déroulés lors du rassem­ble­ment organ­isé ce dimanche matin par Jean-Marie Le Pen, et non pas lors de celui organ­isé par le Front nation­al. Quant à l’il­lus­tra­tion de l’ar­ti­cle, présen­tant des man­i­fes­tants aux pris­es avec les forces de l’or­dre la semaine dernière, elle était inadap­tée. Nous présen­tons nos excus­es aux lecteurs qui ont pu se voir tromper par nos imprécisions. »

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Élisabeth Laborde

PORTRAIT — Anci­enne attachée de presse de Matthieu Pigasse, auquel elle doit sa mobil­ité pro­fes­sion­nelle ful­gu­rante, Élis­a­beth Labor­de est l’archétype de la « dircom » fémin­iste et bobo qui veut remod­el­er le monde de l’entreprise à son l’aune des mantras pro­gres­sistes contemporains.

Pascal Praud

PORTRAIT — Loin d’être l’homologue français de Tuck­er Carl­son ou de Sean Han­ni­ty comme le fan­tasme la presse de gauche, Pas­cal Praud prof­ite d’un cli­mat poli­tique trou­blé et d’une cen­sure gran­dis­sante pour endoss­er le rôle des “porte-parole des Mar­cel au bistrot” et faire grimper les audiences.

Glenn Greenwald

PORTRAIT — Ancien avo­cat d’af­faires, par la suite spé­cial­isé dans les lit­iges civiques et con­sti­tu­tion­nels, Glenn Green­wald est depuis près de 20 ans entière­ment dédié à la défense lit­térale et intran­sigeante de la con­sti­tu­tion améri­caine et de ses garanties en matière de lib­ertés individuelles.

Yann Barthès

PORTRAIT — Avec sa belle gueule et sa décon­trac­tion cor­ro­sive, Yann Barthès est devenu en quelques années le gen­dre idéal de la mère de famille con­seil­lère déco dans le Marais, ou son fan­tasme télé le plus avouable.