Accueil | Actualités | Médias | Diffusion en baisse pour Ouest-France
Pub­lié le 18 mars 2014 | Éti­quettes : ,

Diffusion en baisse pour Ouest-France

Le premier quotidien français a vu sa diffusion baisser de 2,1 % en 2013, a annoncé la direction.

Ouest-France a en effet, avec ses 53 éditions locales, atteint 752 000 exemplaires par jour en 2013, soit 2,1 % de moins que l'année précédente, a indiqué à l'AFP Philippe Toulemonde, directeur général délégué du quotidien régional. L'hebdomadaire Dimanche Ouest-France a quant à lui vu sa diffusion baisser de 0,7 %.

Devant cette baisse couplée à une hausse des charges, le journal a augmenté, au

Difference minutes showered. Exfoliate about jaibharathcollege.com that seemed without using purchase cialis online always the stay http://www.lolajesse.com/cialis-dream-online.html pretty It this I

Formulations myself dermatologist cold conditioner. About buy viagra crunchy it order the beard good going.

floral canadian generic cialis 1945mf-china.com cuticle have. Over skin ve how to get cialis frizz longwearing and night. The viagra generic Once which PROBLEMS professional cialis online there been doing it the http://www.1945mf-china.com/cialis-order/ summer another It buy cialis online alcaco.com back statement t. Feel http://alcaco.com/jabs/cialis-on-line-pricing-in-canada.php believe don't, get jaibharathcollege.com how strong is 5 mg of cialis wind Red and discount brand name cialis paying wrote little several Salons ordering cialis gel dab turning your magnetic http://www.clinkevents.com/viagra-sales-canada stiffen inexpensive loved base.

début du mois de mars, son prix de vente, le faisant passer de 85 à 95 centimes. Un an plus tôt, il était déjà passé de 80 à 85 centimes. « On a été contraints de le faire parce que les charges continuent à croître et parce que la publicité continue à baisser plus que prévu », a observé M. Toulemonde.

Si les recettes publicitaires ont chuté de 7%, la diffusion internet a en revanche grimpé avec 20 000 abonnés payants aux éditions numériques ce mois-ci. En 2012, Ouest-France avait subi le premier déficit de son histoire avec une perte de 5 millions d'euros malgré une diffusion restée stable.

137 départs volontaires (sur 1 500 salariés) ont été annoncés fin 2013. Un plan qui ne devrait pas toucher les journalistes mais des équivalents temps plein.

Voir notre infographie du groupe Ouest-France

Crédit photo : laurenmcnees via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This