Accueil | Actualités | Médias | Depardieu traite une journaliste d’i-Télé de « salope »
Pub­lié le 29 juin 2013 | Éti­quettes : , ,

Depardieu traite une journaliste d’i-Télé de « salope »

Gérard Depardieu s’est fendu d’une nouvelle sortie contre une journaliste. Après avoir traité de « salope » une journaliste qui l’interrogeait sur la mort de son fils, l’acteur s’en est pris à Elena Volochine de la chaîne d’information en continu i>Télé.

Celle-ci avait réalisé un sujet sur la sortie d’un de ses films, « Turquoise », qui se déroulait en Tchétchénie. Elle avait évoqué un « appartement cadeau » offert à l’acteur par le président et avait dénoncé une politique dictatoriale et une communication très contrôlée autour du film.

Alors que la journaliste devait interroger Depardieu sur son nouveau film, « La marque des anges », celui-ci l’a vivement interpellé. « Viens voir toi ! Viens ici ! Qu'est-ce que t'as foutu ? », lui aurait-il lancé selon Le Canard Enchaîné. S’en est suivi un règlement de compte d’une quinzaine de minutes où l’acteur aurait traité la journaliste de « salope » en ajoutant : « va te faire baiser ». Il ne lui a évidemment pas accordé l’entretien souhaité.

Contacté par le journal satirique, Gérard Depardieu a confirmé et assumé ses propos, répétant que la journaliste était en effet une « salope » et concluant par un gracieux « Et merde au Canard ! » En pleine forme, Gégé.

Voir aussi : Depardieu juge les médias « proches » de Hollande

Crédit photo : Luca Ciriani via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux