Accueil | Actualités | Médias | Depardieu juge les médias « proches » de Hollande
Pub­lié le 20 mars 2013 | Éti­quettes :

Depardieu juge les médias « proches » de Hollande

Dans un entretien accordé à la télévision locale belge Notélé, Gérard Depardieu, qui a obtenu récemment la nationalité russe, a accusé les médias, et en particulier la presse écrite, d’être acquis à la cause des socialistes.

Après avoir durement critiqué le gouvernement et déploré la tristesse et le manque d’énergie en France, l’acteur a déclaré, au sujet de François Hollande : « Je lis la presse, qui est sa presse d’ailleurs, parce que les journalistes sont extrêmement près de lui alors qu’avant, quand le pauvre Sarkozy faisait une chose, ça lui retombait (dessus, ndlr). »

Revenant sur la polémique qui a entouré son départ de France, suite aux propos du premier ministre Jean-Marc Ayrault, Depardieu a également estimé qu’on « n’a pas à critiquer quelqu’un qui paie plus de 87 % d’impôt ». Après Alain Delon, Gégé règle ses comptes avec la presse française…

Crédit photo : Georges Biard via Wikimedia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This