Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Denisot quitte le Grand Journal : « J’ai eu mon compte »
Denisot quitte le Grand Journal : « J’ai eu mon compte »

11 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Denisot quitte le Grand Journal : « J’ai eu mon compte »

Denisot quitte le Grand Journal : « J’ai eu mon compte »

Denisot quitte le Grand Journal : « J’ai eu mon compte »

Ambiance de fin de règne dans les propos de Michel Denisot au Parisien ce 6 juin. S’il dément avoir été écarté du « Grand Journal » pour des raisons d’audience et affirme quitter l’émission de sa propre volonté, une lassitude se ressent.

« C’est le bon moment pour arrêter (…). J’ai eu mon compte », déclare-t-il avant de con­firmer que « c’é­tait mieux d’ar­rêter car [son] envie com­mençait à s’é­mouss­er ». Denisot, qui con­fie y avoir songé dès jan­vi­er, se plaint d’être, depuis neuf ans, « sur un tapis roulant qui ne s’arrête pas », avec « des journées de 14 heures ».

Aus­si, « il y a eu des petits signes », explique-t-il. Des petits signes comme, dernière­ment, le coup de feu tiré sur le plateau en plein fes­ti­val de Cannes. « J’ai eu envie d’ar­rêter quand un fou a décidé de tir­er, ça m’a mar­qué », con­fie-t-il. On pour­rait égale­ment citer le livre à charge de son ancien chroni­quer, Ollivi­er Pou­ri­ol… Michel Denisot sent-il la fin de règne de l’incontournable « Grand Journal » ?

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.