Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Denis Olivennes, nouvel homme fort de Libération et de CMI

22 septembre 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Denis Olivennes, nouvel homme fort de Libération et de CMI

Denis Olivennes, nouvel homme fort de Libération et de CMI

22 septembre 2022

Temps de lecture : 2 minutes

CMI ? Le Consortium des Mines Italiennes ? Le Conseil Ministériel de l’Investissement ? Non, il s’agit du Czech Media Investment de Daniel Křetínský qui pas à pas se construit un empire dans les médias avec l’aide du réseau de Denis Olivennes, omniprésent.

CMI, de Marianne à Franc-Tireur

Si Křetín­ský s’est fait rouler quand il a investi dans Le Monde, mal­gré les promess­es de Matthieu Pigasse ne rachetant qu’une part très minori­taire des actions du Monde Libre, il s’est rat­trapé du côté de la presse mag­a­zine, avec Elle, France Dimanche, Ici Paris, Télé 7 jours et en par­ti­c­uli­er Mar­i­anne qui con­naît un beau développe­ment depuis que Nat­acha Polony a repris la direction.

Alors que Mar­i­anne a une ligne pop­uliste de gauche, il a depuis lancé Franc-Tireur à fonds per­dus, pour soutenir le prési­dent sor­tant et équili­br­er poli­tique­ment ses investisse­ments médiatiques.

Voir aus­si : Franc-Tireur : qua­tre mous­que­taires et une porte-rapière

De Franc-Tireur à Libération

Si Franc-Tireur est plutôt anti woke, alors que Libéra­tion est inclusif/vegan/LGBT++/néoféministe et plus si affinités, ils parta­gent sur le fond les mêmes intérêts et la même ligne : la mon­di­al­i­sa­tion heureuse, l’immigration/chance pour la France et pour l’Europe, les div­i­den­des du CAC 40 c’est sym­pa mais les PME racistes c’est vilain, l’insécurité est un fan­tasme pop­uliste et raciste, etc. Nous sim­pli­fions un peu je vous l’accorde, mais pas tant que ça.

Au bout du bout,  aucune sur­prise que Daniel Křetín­ský vole au sec­ours de Libéra­tion en injec­tant des « prêts » de 14M€ dont on imag­ine bien qu’ils ne seront jamais rem­boursés, ils sont du même côté, le cache-sexe lib­er­taire cou­vre avec décence la touffe finan­cière libérale et la jus­ti­fie. À la manœu­vre, l’in­sub­mersible Denis Olivennes, dont nous citions quelques avis sur son parcours :

« Il a adop­té la tac­tique dite du nénuphar, com­mente un grand patron. Telle la grenouille qui saute de plante en plante. Et il se barre juste avant l’échec, juste avant que cela ne se voie. Canal+, PPR, Air France, la Fnac, la grenouille a beau­coup sauté et n’a pas franche­ment mar­qué les mémoires. ”De lui, on ne se sou­vient de rien, aucune trace, sauf ses incroy­ables indem­nités de départ”.

Gageons qu’Olivennes saura rebondir sur un autre nénuphar si néces­saire, le nénuphar tchèque, engrais­sé au char­bon et au gaz à effet de serre, sem­ble assez plan­tureux pour durer.

Voir aus­si : Denis Olivennes, portrait

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés