Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
CMI, déficitaire en 2019, regroupe ses effectifs

22 mai 2021

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | CMI, déficitaire en 2019, regroupe ses effectifs

CMI, déficitaire en 2019, regroupe ses effectifs

Accueil | Veille médias | CMI, déficitaire en 2019, regroupe ses effectifs

CMI, déficitaire en 2019, regroupe ses effectifs

22 mai 2021

CMI ? La carte mobilité inclusion ? Le Centre monétique interbancaire ? Le Content marketing institute ? Vous n’y êtes pas, notre CMI c’est Czech Media Investment, le bras armé en France pour les médias du tchèque Daniel Křetínský.

Un joli début d’empire

Křetín­ský s’est fait rouler quand il a investi dans Le Monde, mal­gré les promess­es de Matthieu Pigasse il n’a pu racheter qu’une part très minori­taire des actions du Monde Libre, son influ­ence est qua­si nulle et Xavier Niel est main­tenant l’homme fort du quo­ti­di­en du soir.

Voir notre info­gra­phie sur le groupe Le Monde.

Mais il s’est rat­trapé du côté de la presse mag­a­zine, avec Elle, France Dimanche, Ici Paris, Télé 7 jours et en par­ti­c­uli­er Mar­i­anne qui con­naît un beau développe­ment depuis que Nat­acha Polony a repris la direc­tion de la rédaction.

Mais des comptes en rouge

Les comptes des dif­férentes entités du groupe CMI vien­nent d’être pub­liés (source Let­tre A) et ils ne sont pas fameux. L’entité prin­ci­pale CMI Pub­lish­ing avec env­i­ron 400 salariés et un chiffre d’affaires de 228M€ affiche un résul­tat net négatif d’un peu moins de 3M€, CMI Media, la régie pub­lic­i­taire réalise 100M€ de revenus mais un négatif de 10M€, enfin CMI dig­i­tal un résul­tat égale­ment négatif de 2M€.

Faisons les comptes 3+10+2 = 15M€ de pertes = économies. Comme il est dou­teux que la crise san­i­taire ait amélioré les comptes en 2020 (sauf peut-être pour Mar­i­anne), les salariés du siège de Lev­al­lois-Per­ret vont devoir se ser­rer, pas­sant de sept à cinq étages. Cer­tains diront que le télé­tra­vail a du bon pour les comptes des entreprises.

Voir notre info­gra­phie sur Mar­i­anne.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés