Accueil | Actualités | Médias | CSA : des quotas de femmes à l’écran
Pub­lié le 2 mars 2013 | Éti­quettes : , ,

CSA : des quotas de femmes à l’écran

Interrogée par Le Parisien ce jeudi 28 février, Sylvie Pierre-Brossolette, membre du CSA, s’est exprimée à propos de la parité homme-femme sur les écrans.

Obnubilée par l’égalité homme-femme absolue, la journaliste a rappelé que « seules 35 % de femmes apparaissent à l’écran alors qu’elles sont 52% dans la population ». Aussi, cette dernière a souligné que « les premiers rôles dans les fictions sont généralement tenus par des hommes, les divertissements sont surtout animés par des hommes ».

Pour réagir à ce constat, visiblement érigé en drame national, Sylvie Pierre-Brossolette a un plan d’action : mettre en place un « groupe d'observation » composé d’étudiants en journalisme qui « suivront les programmes en minutant et en qualifiant le rôle des femmes », réunir un « groupe d’intellectuels et de spécialistes », auditionner les chaînes, les associations et les producteurs, et enfin modifier « la loi de 1986, qui gère l’audiovisuel, pour donner plus de pouvoir au CSA ».

Sylvie Pierre-Brossolette prévoit enfin des sanctions financières pour les chaînes qui ne respecteraient pas les quotas. À se demander si le féminisme n’est pas entré dans sa phase dictatoriale…

Crédit photo : capture d'écran vidéo LePointTV

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

36% récolté
Objec­tif : févri­er 2019 ! Nous avons récolté 710,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux