Accueil | Actualités | Médias | Coup de gueule de Renaud Revel
Pub­lié le 5 décembre 2012 | Éti­quettes : , , , , ,

Coup de gueule de Renaud Revel

C'est un vrai coup de gueule que pousse, sur son blog, Renaud Revel, spécialiste médias de l'Express, suite à une étonnante rencontre entre des syndicalistes de France 3 et deux conseillers du ministre de la culture Aurélie Filippetti.

Le journaliste relate en effet que lors de cette réunion, on « a parlé avenir de la chaîne, programmes, place de l'information ». Et de continuer : « court-circuitant leurs dirigeants, ces syndicalistes sont donc allés tailler une bavette avec des conseillers d'Aurélie Filippetti auto-promus directeurs des programmes de France 3 », sans que le PDG de France Télévisions ne soit ni informé, ni consulté.

Pour Renaud Revel, « il est inadmissible qu'un PDG de chaîne, en 2012, soit traité comme l'on traitait les dirigeants de l'ORTF il y a plus de 40 ans. […] Il est scandaleux qu'un cabinet ministériel se substitue à des professionnels de l'audiovisuel, tenus à bout de gaffe par une tutelle de plus en plus interventionniste ».

En bref, le journaliste de l'Express demande à travailler « en toute liberté et indépendance ».

On ne demande qu'à le croire.

Source : blog de Renaud Revel. Crédit photo : capture d'écran blogs.lexpress.fr

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Suivez-nous sur les réseaux sociaux