L'Observatoire du journalisme est en régime d'été jusqu'au 22 août : au programme, les rediffusions de nos meilleures publications du premier semestre 2022.
Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Identitaires, déontologie et accueil des journalistes

6 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Actualité de l'Ojim | Identitaires, déontologie et accueil des journalistes

Identitaires, déontologie et accueil des journalistes

6 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes

Après l’occupation d’un chantier de mosquée en con­struc­tion à Poitiers par le groupe « Généra­tion Iden­ti­taire », les médias étaient nom­breux à Orange pour la 3ème Con­ven­tion Iden­ti­taire les 3 et 4 novem­bre. Cette réu­nion où l’Ojim avait été con­viée fut mar­quée par un inci­dent avec l’AFP, l’envoyé de l’agence se voy­ant refuser l’entrée par les organ­isa­teurs le dimanche matin. Déroulé des évènements.

Com­plé­ment d’enquête (France 2), i>télé, Vau­cluse Matin, Le Monde, L’Humanité, les médias ne man­quaient pas dans l’immonde « Palais des Princes » ver­rue archi­tec­turale et legs de la précé­dente munic­i­pal­ité de la ville d’Orange (Vau­cluse). Et bien enten­du l’AFP qui four­nit en infor­ma­tions toute la PQR (presse quo­ti­di­enne régionale), les mag­a­zines, les radios, les télévi­sions et une bonne par­tie de la presse quo­ti­di­enne nationale. Exa­m­en des faits.

Le same­di une pre­mière dépêche AFP (reprise par France Télévi­sions, voir notre site) indique que « Chris­t­ian Vanneste ex député UMP s’est décom­mandé ». Mais Chris­t­ian Vanneste est bien là comme l’attestent de nom­breuses pho­tos. Une erreur est tou­jours pos­si­ble mais alors il faut cor­riger le tir. Aucun rec­ti­fi­catif ne vien­dra ni du représen­tant de l’AFP Andrea Bam­bi­no ni de France Télévi­sions.

Une deux­ième dépêche dans la même journée insiste sur l’intervention – il est vrai très « flok­lorique » — du député européen ital­ien de la Ligue du Nord Mario Borghezio oubliant les inter­ven­tions autrement mesurées et plus longues de deux jour­nal­istes transalpins. Plus loin les tour­nures de phras­es sont assez claire­ment péjo­ra­tives. Le maire d’Orange Jacques Bom­pard « s’est con­tenté » d’un mes­sage de sou­tien, Paul-Marie Couteaux du SIEL (un petit par­ti allié au FN) a envoyé « un très court » mes­sage de sym­pa­thie. Comme l’ensemble de la presse repren­dra la dépêche AFP (1) son représen­tant aurait pu tourn­er sa plume dans l’encrier, sans compter le rec­ti­fi­catif jamais arrivé.

Con­séquence les organ­isa­teurs retirent son accrédi­ta­tion à Andrea Bam­bi­no, Abel Mestre (voir son por­trait sur notre site) du Monde se sol­i­darise par twit­ter (« j’me barre aussi#Solidarité ») ain­si que le représen­tant de Golias. L’organisation était-elle dans son droit en refu­sant son accrédi­ta­tion ? Remar­quons que la procé­dure – fort déplaisante – est courante dans les par­tis poli­tiques, sou­vent de manière plus feu­trée, on « fait savoir » que untel ou unetelle n’est plus per­sona gra­ta et « qu’il serait préférable » de choisir quelqu’un d’autre.

Au total, une constatation et une question

Une con­stata­tion : tout le monde est per­dant. L’AFP n’a pu tra­vailler. Les organ­isa­teurs se privent d’une caisse de réso­nance majeure et l’incident devient le point focal de leur réu­nion. Une ques­tion : si l’envoyé de l’AFP avait eu un ton moins mil­i­tant et un angle plus neu­tre toute cette affaire aurait-elle eu lieu ?

[divider]

(1) Par­mi les médias qui repren­nent la dépêche de l’AFP en tout ou en par­tie Le Berry répub­li­cain, Le Pop­u­laire du cen­tre, la chaîne par­lemen­taire LCP, La Croix, 2O min­utes, Europe1, La République du cen­tre etc, cette liste n’est pas exhaustive.

NB : L’Ojim utilise toute tri­bune démoc­ra­tique qui lui est pro­posée. Comme indiqué à la tri­bune l’Ojim se ren­dra à toute invi­ta­tion citoyenne qu’elle émane du PS, de l’UMP, du NPA etc. Ce qui n’implique pas bien enten­du que l’Observatoire approu­ve tout ou par­tie de leur programme.

Crédit pho­to : Bloc identitaire

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés