Accueil | Actualités | Médias | Comment tromper ses lecteurs par l’illustration : L’Express
Pub­lié le 8 juillet 2015 | Éti­quettes :

Comment tromper ses lecteurs par l’illustration : L’Express

Lors des épisodes de canicule de ce début juillet 2015, une mode nouvelle s’est emparée de certaines banlieues de l’immigration : l’ouverture sauvage des bouches à incendie réservées aux pompiers.

Les banlieues françaises se mettent ainsi à l’école des États-Unis où ce phénomène est bien connu dès que la température monte. Vendredi 3 juillet plus de 300 bouches à incendie ont été vandalisées en Seine-Saint-Denis (source Le Parisien). À Aubervilliers certains « jeunes » ont même rempli des piscines sauvages dans la rue en utilisant l’eau. Le phénomène s’est répété à Asnières, Lille, Roubaix, Tourcoing, Bobigny (où un enfant a été blessé), Bron, Dijon, Nanterre.

De nombreuses photos ont circulé sur les réseaux sociaux montrant les ébats de « jeunes « en très grande majorité issus de l’immigration et pratiquement tous des garçons sabotant les installations et s’ébattant joyeusement.

L’Express, pour illustrer le phénomène, publie le 5 juillet une photo... de trois jeunes femmes européennes s’aspergeant pour se rafraîchir. Une telle distance entre la réalité sociologique et sa représentation ne porte qu’un nom: la manipulation.

Comment tromper ses lecteurs par l'illustration : L’Express

Comment tromper ses lecteurs par l'illustration : L’Express

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

19% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 375,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux