Accueil | Actualités | Médias | Comment JDD et Europe 1 vont se rapprocher

Comment JDD et Europe 1 vont se rapprocher

La rentrée sera chargée pour les deux médias d'actualité de Lagardère Active qui entameront un rapprochement stratégique. Sur fond d'économies, la direction du groupe refuse de parler de fusion… pour l'instant.

Récemment nommé à la direction de la rédaction du Journal du dimanche (JDD), Hervé Gattegno prendra ses fonctions mi-août. Sa première mission est de remettre en ordre de bataille une rédaction largement démotivée. Les atermoiements de l'actionnaire, Arnaud Lagardère, et du directeur général de Lagardère active, Denis Olivennes, vis-à-vis de l'ancien patron du JDD, Jérôme Bellay, ont semé le trouble en interne. La mise en place d'un plan de départs volontaires — à l'échelle du groupe — n'est pas de nature à rassurer les journalistes du Journal du Dimanche. Une quinzaine sur 55 environ quittera le groupe d'ici la fin 2016. Gattegno devrait perdre dans ce cadre plusieurs rédacteurs "historiques" comme Patrice Trapier et Robert Melcher.

Première pierre du rapprochement entre Europe 1 et Le JDD, les sites Internet des deux médias "chauds" de Lagardère. Si les deux structures resteront officiellement indépendantes, les coopérations rédactionnelles s'accentueront fortement dès la rentrée. Cette mesure, de bon sens, s'accompagnera de la nomination d'un rédacteur en chef chargé de piloter les mutualisations en cours. Animateur à Europe 1, et ancien chef du service "Monde" de L'Obs, Henri Guirchoun serait pressenti pour le poste. En terrain miné, ce professionnel a le profil idoine : il connaît la presse et la radio. Après le rapprochement du Web, Guirchoun est censé coordonner les fiançailles du print et de la radio. Là encore, les coopérations seront renforcées entre journalistes de presse écrite et de radio. Le JDD sera entre temps modernisé, probablement fin 2016.

Censé fonctionner à partir de début 2017 — avant l'élection présidentielle — le nouveau mécano médiatique de Lagardère restera dans un premier temps éclaté entre Levallois-Perret (Le JDD) et le 8ème arrondissement parisien (Europe 1). L'immeuble unique, en cours de prospection — après une piste avortée dans le Marais, n'hébergera les quelque 500 salariés des deux médias qu'à partir de 2018.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This