Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Chine Nouvelle s’offre une vitrine à deux pas de l’Élysée
Chine Nouvelle s’offre une vitrine à deux pas de l’Élysée

20 juin 2013

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Chine Nouvelle s’offre une vitrine à deux pas de l’Élysée

Chine Nouvelle s’offre une vitrine à deux pas de l’Élysée

Chine Nouvelle s’offre une vitrine à deux pas de l’Élysée

L’Agence de presse Chine Nouvelle vient d’acquérir une galerie de 400 mètres carrés en France. Et pas n’importe où : rue du Faubourg-Saint-Honoré, l’un des quartiers les plus prestigieux (et les plus chers) de Paris, situé à deux pas du Palais de l’Élysée.

Le but de cette galerie est d’être une « plate­forme pour les échanges cul­turels entre la France et la Chine » dans la ville de Paris, con­sid­érée comme le « cen­tre cul­turel de l’Eu­rope » par Long Songlin, le PDG de Chi­na Inter­na­tion­al Cul­ture & Image Com­mu­ni­ca­tion Cor­po­ra­tion (fil­iale de Chine Nou­velle). Ce dernier souhaite don­ner « une con­nais­sance réelle, glob­ale et pro­fonde sur la Chine », jugeant les médias occi­den­taux trop sévères à l’égard du pays, à six mois des 50 ans de la recon­nais­sance de la République Pop­u­laire de Chine par le Général de Gaulle.

La Xin­hua Gallery est le sym­bole du développe­ment économique chi­nois, en con­traste total avec une presse française en pleine crise. Car Chine Nou­velle « est en plein essor, grâce au marché chi­nois », a expliqué Wang Chaowen, le directeur de Xin­hua en Afrique.

Emmanuel Hoog, PDG de l’Agence France Presse, a salué le dynamisme de Chine Nou­velle. Un dynamisme « qui me réjouit en tant qu’a­mi mais qui en tant que con­cur­rent peut m’in­quiéter », a‑t-il souligné. Ce dernier s’était déjà inquiété, en avril dernier, de la mon­tée de l’agence chi­noise : « Nous avons de grands con­cur­rents his­toriques et de nou­veaux comme Chine Nou­velle qui appa­raît sur un cer­tain nom­bre de marchés avec une poli­tique très agres­sive en matière de prix et un développe­ment de la cou­ver­ture qui sat­is­fait un nom­bre de clients important. »

Voir aussi : L’AFP menacée par Chine Nouvelle

Crédit pho­to : Elias Rovielo via Flickr (cc)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Samuel Étienne

PORTRAIT — Samuel Éti­enne, idole des vieux, dragueur de jeunes. Hyper­ac­t­if au som­meil léger, l’homme est passé par de mul­ti­ples cas­es de l’audiovisuel privé et pub­lic, fort d’un sourire ravageur et d’une plas­tique qui lui val­ut le statut de « bombe du mois » dans Têtu en 1994. Pili­er de France 3, il est séduit par Twitch où ses revues de presse rassem­blent des dizaines de mil­liers de « viewers ».

Laurent Solly

PORTRAIT — Énar­que au nez creux et au réseau ten­tac­u­laire, Lau­rent Sol­ly incar­ne plus qu’aucun autre la muta­tion numérique mon­di­al­iste de la haute administration.

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.