Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Charlie Hebdo : le « poison des millions »

4 avril 2015

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Charlie Hebdo : le « poison des millions »

Charlie Hebdo : le « poison des millions »

Après le pactole touché suite à l’attaque subie le 7 janvier denier, Charlie Hebdo connaît ses premières tensions internes à propos de l’avenir du journal.

Réu­nis en col­lec­tif, une quin­zaine de mem­bres de la rédac­tion dont le dessi­na­teur Luz, Lau­rent Léger et Patrick Pel­loux, ont dénon­cé dans Le Monde les des­seins de la direc­tion quant à l’avenir du nou­veau Char­lie. Ces derniers craig­nent que leur jour­nal, « devenu une proie ten­tante, fasse l’ob­jet de manip­u­la­tions poli­tiques et/ou finan­cières ».

Ain­si dénon­cent-ils le « poi­son des mil­lions » et refusent-ils « qu’une poignée d’in­di­vidus prenne le con­trôle » de l’heb­do­madaire. Ils récla­ment un statut d’« action­naires salariés à part égale » qui leur per­me­t­trait « d’être impliqué dans la recon­struc­tion de ce qui est pour [eux] aujour­d’hui bien plus qu’un employeur ».

En ligne de mire, les actuels dirigeants du jour­nal : le dessi­na­teur Riss (directeur de pub­li­ca­tion), le directeur général Éric Portheault, le rédac­teur en chef Gérard Biard, et l’av­o­cat du jour­nal Richard Mal­ka. Quant au pactole de 30 mil­lions d’eu­ros gag­né après le drame, il est détenu à 40 % par la famille de Charb, à 40 % par Riss et à 20 % par Éric Portheault.

Dans leur tri­bune, les con­tes­tataires se dis­ent « exclus » d’une nou­velle for­mule en pré­pa­ra­tion. Con­tac­té par l’AFP, Lau­rent Léger, porte-parole du col­lec­tif, assure qu’il « n’est pas ques­tion de guerre » et qu’il pour­suit une « cause juste et morale […) en rien finan­cière ». Pour preuve, « les parts sociales dévolues ne don­neront aucun droit à div­i­den­des », explique-t-il.

Mal­gré ses 200 000 nou­veaux abon­nés, il fau­dra sans doute encore du temps pour que Char­lie Heb­do puisse se remette sur pied. Cepen­dant, il con­vient de rap­pel­er qu’a­vant la cat­a­stro­phe, le jour­nal était en grande dif­fi­culté avec seule­ment 30 000 exem­plaires ven­dus par semaine. Pas sûr qu’une fois le « pactole » et l’é­mo­tion épuisés, l’heb­do­madaire ne retourne pas dans les oubli­ettes de la presse d’où il était sor­ti.

Voir notre portrait de Laurent Léger

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Procès Ramzi Khiroun contre Ojim/Claude Chollet : première audience le 7 octobre 2020

L’Observatoire du journalisme (OJIM), créé en 2012 par Claude Chollet et quelques amis, rentre dans sa neuvième année d’existence. En 230 portraits publiés, 30 infographies et plus de 4500 articles nous n’avions eu — jusqu’à présent — aucune plainte en justice. À la suite d’un article de 2018 où nous parlions du groupe Lagardère et de manière incidente sur deux lignes du porte-parole du groupe, Monsieur Ramzi Khiroun, ce dernier a porté plainte pour « injures publiques ». La première audience est fixée au 7 octobre 2020 à 13h30. Lire la suite

 

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.