Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Changement(s) de sexe à Radio France
Publié le 

1 juillet 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Changement(s) de sexe à Radio France

Changement(s) de sexe à Radio France

Il règne une sorte de folie LGBT++ à Radio France, où les minorités sexuelles s’imposent à la direction (que nous imaginons impuissante) et à la majorité (que nous imaginons réduite au silence). Cette folie favorise-t-elle, encourage-t-elle le changement de sexe comme une procédure pour ainsi dire commune voire souhaitable ? L’ancien médiateur de la radio (parvenu à l’âge de la retraite) a opéré son changement mais – trop tard – ne pourra être médiatrice.

Transphobie mon cher souci

Le bul­letin d’information de Radio France du 17 mai 2019 est plein d’enseignements. Il célèbre la « Journée mon­di­ale de lutte con­tre l’homophobie et la trans­pho­bie » et ce « depuis le début de la semaine et tout au long de l’année ». Michel Beau­val, directeur de l’accélération et du partage de l’innovation, mem­bre du Comité diver­sité et égal­ité de la radio a été désigné « Rôle allié dirigeant LGBT+ », chic !

Bien enten­du Radio France est « parte­naire du Gala des Out d’Or, tenu le 19 juin au Cabaret sauvage, une « céré­monie, de remise de prix de la vis­i­bil­ité LGBT+ » et par­ticipe à la « marche des fiertés » le 29 juin avec un « char partagé ». L’histoire ne dit pas si toutes ces man­i­fes­ta­tions reçoivent un finance­ment de la radio. 

L’ancien médiateur qui aurait pu être médiatrice

Nous vous avons par­lé plusieurs fois du rôle d’éducateur des con­sciences de Bruno D., ex médi­a­teur de la radio, en mars 2018, puis en juil­let de la même année. Ce médi­a­teur épris de respectabil­ité, enten­dez par là la chas­se au poli­tique­ment et séman­tique­ment incor­rect, est célébré dans le même bul­letin. Le 11 juin les mem­bres du per­son­nel ont eu la chance en exclu­siv­ité de ren­con­tr­er Béa­trice (ex Bruno) pour recevoir « son témoignage sur son change­ment d’identité ». Un zoom de la rédac­tion de France Inter du 13 mai célèbre avec ent­hou­si­asme « cet accom­plisse­ment ».

Gageons que cette char­mante évo­lu­tion sera suiv­ie de beau­coup d’autres et que – rêvons un peu – Sybile Veil devien­dra Sébastien, le chef doit tou­jours don­ner l’exemple.

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision