Accueil | Actualités | Médias | Brèves : changement de style au Figaro
Pub­lié le 12 juillet 2012 | Éti­quettes : , , , ,

Brèves : changement de style au Figaro

Il n’a pas fallu beaucoup de temps à Serge Dassault pour réorganiser son groupe après les élections. Alexis Brézet, 50 ans, remplace Étienne Mougeotte, 72 ans, comme Directeur des rédactions du groupe Le Figaro. Mougeotte, ultra-sarkozyste, est mis sur la touche au profit d’un profil plus lisse. Alexis Brézet a fait sa carrière à Valeurs Actuelles avant d’intégrer le groupe Le Figaro en 2000 où il était directeur de la rédaction du Figaro Magazine.

Au-delà de l’aspect directement politique la signification de ce changement pourrait être surtout économique. Depuis mai/juin toute la presse écrite souffre : baisse de 10% de la publicité et tassement de la diffusion malgré la période électorale. Alexis Brézet devra négocier avec les pouvoirs publics en général et Aurélie Filipetti en particulier sur un grand nombre de sujets brûlants : les aides à la presse, la situation de l’imprimerie, le passage au numérique. Les socialistes négocieront plus facilement avec un Brézet qu’avec un Mougeotte auquel François Hollande avait refusé tout entretien pendant la campagne présidentielle.

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This