Accueil | Actualités | Médias | Cécile Duflot attaque Éric Zemmour en diffamation
Pub­lié le 17 mai 2016 | Éti­quettes : ,

Cécile Duflot attaque Éric Zemmour en diffamation

Dans sa chronique du jeudi 12 mai 2016 sur RTL, Éric Zemmour affirmait que les accusations de harcèlement sexuel à l'encontre du député écologiste Denis Baupin, mari de la ministre du Logement Emmanuelle Cosse, était dues à un règlement de compte orchestré par Cécile Duflot.

Pour le chroniqueur, les journalistes de Mediapart ayant dévoilé cette affaire « se font les instruments consentants de la vengeance politicienne de Cécile Duflot contre Emmanuelle Cosse, la compagne de Denis Baupin, qui l'a trahie pour un plat de lentilles ministériel ». Et celui-ci d'estimer que, décidément, « le hasard et Mediapart font bien les choses ».

En effet, dans l'enquête publiée par le site d'Edwy Plenel, l'ex-secrétaire nationale d'EELV assurait avoir été alertée « souvent indirectement » des faits de harcèlement prêtés à Denis Baupin. Pour Zemmour, Duflot, elle-même ex-ministre du Logement opposée à l'entrée des écologistes au gouvernement, a ainsi voulu tacler Emmanuelle Cosse (par l'intermédiaire de son mari), qui occupe ce poste depuis février dernier.

Interrogée au sein du direct de Mediapart, Cécile Duflot a annoncé son intention de déposer plainte pour « diffamation ». « C'est évidemment très insultant, totalement fantasque et aberrant. Mais ce n'est pas un hasard que ce soit Éric Zemmour qui dise ça. Et il y a quand même de la part de certains une relégitimation d'un discours sexiste », a-t-elle déclaré.

Une plainte de plus donc contre l'écrivain, décidément la cible favorite des tenants du politiquement correct.

Voir notre portrait d'Éric Zemmour

Crédit photo : Parti socialiste via Flickr (cc)

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

22% récolté
Objec­tif : avril 2019 ! Nous avons récolté 445,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux