Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Bruno Gollnisch accuse France 2 de manipulation

6 décembre 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Bruno Gollnisch accuse France 2 de manipulation

Bruno Gollnisch accuse France 2 de manipulation

Accueil | Veille médias | Bruno Gollnisch accuse France 2 de manipulation

Bruno Gollnisch accuse France 2 de manipulation

6 décembre 2014

Dans son journal télévisé du 3 décembre dernier, France 2 s’est intéressé à la « vox box » du Parlement européen, un espace avec du matériel vidéo professionnel mis à la disposition des députés à la seule condition, selon le règlement, de parler de l’Europe.

Croy­ant tenir le sujet du moment, France 2 s’est donc intéressée aux vidéos des élus du Front Nation­al tournées avec ce dis­posi­tif. Le sujet, dif­fusé dans le 20 heures de Pujadas, est présen­té de manière à laiss­er enten­dre au téléspec­ta­teur que le FN détourne cet usage pour, au final, ne par­ler que très peu de l’Europe.

Dans le reportage, on peut voir une très brève inter­ven­tion de Bruno Goll­nisch, député FN au Par­lement européen, où celui-ci explique que son prob­lème d’abon­nement à Canal+, sur lequel il s’é­tait exprimé dans le cadre de la « vox box », est lié indi­recte­ment à l’Eu­rope car « Canal+ pra­tique ce qu’(il) estime être des pra­tiques com­mer­ciales abu­sives au regard, pré­cisé­ment, du droit européen. »

Un argu­ment que l’on pour­rait trou­ver, de prime abord, plutôt léger. Sauf que, comme le révèle un enreg­istrement dif­fusé par le site Le Rouge et le Noir, la teneur de l’en­tre­tien inté­gral était bien différente.

Ce qu’il en ressort, out­re cette his­toire mar­ginale de con­flit avec Canal+, sur lequel la jour­nal­iste a beau­coup insisté, c’est surtout un autre argu­ment, bien plus per­ti­nent cette fois : la « vox box » mise à dis­po­si­tion par l’U­nion Européenne est tout sim­ple­ment financée… par les impôts des con­tribuables européens, dont font par­tie les électeurs de M. Gollnisch.

Rajou­tons à cela le fait que les sujets nationaux sont égale­ment des thé­ma­tiques liées à l’UE, puisque les pays en ques­tion en sont mem­bres. Sur son blog, le député donne ren­dez-vous aux jour­nal­istes de France 2 pour sa prochaine vidéo, et lance : « S’il faut par­ler d’Europe, la télévi­sion d’État aurait cepen­dant pu ren­dre compte de nos travaux, nos inter­ven­tions en hémi­cy­cle, nos innom­brables votes, con­férences, et pris­es de posi­tion. Non. Cela pour­rait intéress­er les Français ; cela n’intéresse pas France 2. »

Crédit pho­to : cap­ture d’écran vidéo France 2 (DR)

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés