Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Big brother is watching you ?

15 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Big brother is watching you ?

Big brother is watching you ?

15 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes

Dans un com­mu­niqué offi­ciel, paru le 13 novem­bre dernier, Google pub­lie les chiffres de son dernier rap­port de trans­parence (Trans­paren­cy Report). Il ressort de ces chiffres une ten­dance claire : « la sur­veil­lance des gou­verne­ments est en hausse ».

On apprend ain­si que de jan­vi­er à juin 2012, Google a reçu 20 938 deman­des d’in­for­ma­tions et de don­nées de la part d’or­gan­ismes gou­verne­men­taux et de tri­bunaux, au sujet de 34 614 comptes d’u­til­isa­teurs. Une hausse de 14,7 % par rap­port au deux­ième semes­tre 2011 et de 67% par rap­port à la péri­ode juil­let-décem­bre 2009, date à laque­lle Google a com­mencé à pub­li­er ces chiffres.

En ce qui con­cerne la France, 1546 deman­des ont été reçues, au sujet de 1880 comptes. Une aug­men­ta­tion de 10% par rap­port au deux­ième semes­tre 2011 et de presque 83% par rap­port à 2009. 45% de ces deman­des d’in­for­ma­tions ont obtenu une réponse favor­able « inté­grale­ment ou en par­tie ».

Ces chiffres pla­cent la France au qua­trième pays dans lequel ces requêtes ont été les plus nom­breuses, der­rière les Etats-Unis, l’Inde et le Brésil.

Pour le même pre­mier semes­tre 2012, Google a reçu 1 791 deman­des de tri­bunaux, de la police ou d’or­gan­ismes offi­ciels. Seules un peu plus de la moitié (52%) ont été déclarées recev­ables. Pour la France, 72 deman­des de ce type ont été enreg­istrées, soit une aug­men­ta­tion de 132%, par rap­port à la péri­ode précédente.

Un exem­ple français est d’ailleurs mis en avant dans le rap­port de l’en­tre­prise. Google a « reçu une demande des représen­tants légaux d’une anci­enne per­son­nal­ité poli­tique exigeant le retrait d’un post de blog qui aurait exposé ses rela­tions avec le lob­by phar­ma­ceu­tique, et serait par con­séquent diffam­a­toire ». La demande n’a pas été acceptée.

Dorothy Chou, auteur du com­mu­niqué et respon­s­able des analy­ses chez Google, con­clue : « les infor­ma­tions que nous présen­tons ne sont qu’un sim­ple élé­ment qui mon­tre com­ment les gou­verne­ments agis­sent sur inter­net ». Elle se réjouit enfin que d’autres sociétés comme Twit­ter ou LinkedIn pub­lient égale­ment ce genre de chiffres.

Détail intéres­sant, par­mi les mots clefs relat­ifs à ce com­mu­niqué, on trou­ve les ter­mes « free expres­sion ».

Source : Google trans­paren­cy report

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés