Accueil | Actualités | Médias | Bientôt + d’info que de musique sur Sud Radio
Pub­lié le 15 octobre 2013 | Éti­quettes : ,

Bientôt + d’info que de musique sur Sud Radio

Le nouveau propriétaire de Sud Radio, le groupe de services aux entreprises Fiducial, souhaite laisser une plus grande place à l’information sur ses ondes, autrefois très musicales.

Dans un entretien accordé à la Correspondance de la presse, le PDG de Fiducial Médias, Didier Maïsto, a confié ses projets : « J'ai envie de remplacer la musique par des émissions qui font du sens et aussi par des débats. » Implantation dans le Sud oblige, le groupe souhaite également donner plus de place au rugby.

Selon la Correspondance de la Presse, Fiducial aurait payé environ 7 millions d'euros pour racheter Sud Radio en septembre dernier, soit presque la moitié du prix déboursé par le groupe Sud Radio lorsqu'il l'avait rachetée aux laboratoires pharmaceutiques Fabre en 2005. Le groupe espère également l’équilibre de sa filiale, Fiducial Médias, d’ici 5 ans.

Sud Radio compte une vingtaine de salariés et un bassin d’audience de 20 millions de personnes.

Crédit photo : montage Ojim (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This