Accueil | Actualités | Médias | Bettencourt : Mediapart condamné à retirer les enregistrements
Pub­lié le 18 juillet 2013 | Éti­quettes : , ,

Bettencourt : Mediapart condamné à retirer les enregistrements

Le 4 juillet dernier, Mediapart et Le Point étaient condamnés par la Cour d’appel de Versailles à retirer les articles citant les enregistrements clandestins réalisés au domicile de Liliane Bettencourt. Ils devaient également verser 20 000 euros à la milliardaire et 1 000 euros à Patrice de Maistre, ancien gestionnaire de sa fortune, pour atteinte à la vie privée.

Ce lundi 15 juillet, Patrice de Maistre a décidé seul de faire signifier la décision. Ainsi, les deux médias doivent retirer les enregistrements sous huit jours sous peine d’une amende de 10 000 euros par jour de retard. « Alors que le tuteur légal de Liliane Bettencourt ainsi que sa famille ont choisi à ce jour de ne pas commenter l'arrêt liberticide de la cour d'appel et de ne pas [lancer] le processus légal de signification de la décision judiciaire, Patrice de Maistre veut donc aller jusqu'au bout », s’est indigné Mediapart.

Le site d’Edwy Plenel avait lancé, la semaine dernière, un appel avec une quarantaine de médias et d’associations pour que soient relayés le plus largement possible les enregistrements. « La liberté de l'information n'est pas un privilège des journalistes mais un droit des citoyens », était-il écrit. Au 11 juillet, on comptait déjà 30 000 signataires, dont l’OJIM.

Le directeur de Mediapart a d’ores et déjà indiqué qu'il allait se pourvoir en cassation, mais ce pourvoi n'est pas suspensif.

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.