Accueil | Actualités | Médias | Bernard Tapie fait le siège de Soir 3 pour un droit de réponse
Pub­lié le 2 juin 2014 | Éti­quettes : ,

Bernard Tapie fait le siège de Soir 3 pour un droit de réponse

« Qui veut la peau de Bernard Tapie ? » Ce soir dans « Soir 3 », un documentaire sera consacré à la vie de Bernard Tapie, avec notamment l'affaire « Tapie-Crédit Lyonnais ».

Mais l'homme d'affaires compte bien avoir son droit de réponse, le soir-même au sein de l'émission. Une chose que France 3 se refuse. Pourtant, Tapie a fait le siège téléphonique de Dana Hastier, l'ancienne directrice des documentaires de France 3, qui vient d'être nommée directrice de la chaîne, tout le week-end pour obtenir un droit de réponse.

Mais la rédaction ne cède pas. Selon Le Figaro, elle «  n'a pas envie que sa présence crée un précédent et laisse la porte ouverte aux interventions de toutes les personnalités publiques qui font l'objet d'un documentaire ». De plus, la chaîne précise que Bernard Tapie avait été sollicité par le réalisateur, Jean-Charles Doria, pendant qu'il faisait le documentaire et qu'il avait refusé de lui parler.

La persévérance de l'homme d'affaires est sans doute liée au traitement réservé à l'affaire « Tapie-Crédit Lyonnais » et sur l'arbitrage en sa faveur, sur lequel enquête aujourd'hui la justice...

Crédit photo : capture d’écran vidéo Europe1

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This