Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Après BNP, le CNP dans les médias de province

29 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Après BNP, le CNP dans les médias de province

Après BNP, le CNP dans les médias de province

29 novembre 2019

Temps de lecture : 2 minutes

Non, BNP n’est pas une banque, ni CNP une société d’assurances. BNP dans les médias c’était le trio Bergé/Niel/Pigasse réduit à N/P après le décès de Pierre Bergé. CNP c’est le nouveau trio Capton/Niel/Pigasse associés dans Mediawan et avec des ambitions dans la PQR, la presse quotidienne régionale.

L’axe Mediawan/Nice-Matin/Paris Normandie

Xavier Niel avait raflé Nice-Matin con­tre les ambi­tions d’Iskandar Safa, le pro­prié­taire du groupe Val­monde. Il est asso­cié dans le groupe Medi­awan à Pierre-Antoine Cap­ton et Matthieu Pigasse. Medi­awan pro­duit des con­tenus, et le trio a été rejoint plus tard par Pierre Les­cure. C’est main­tenant le C de CNP, Cap­ton qui est en négo­ci­a­tion pour racheter le quo­ti­di­en Paris Nor­mandie à son pro­prié­taire, on par­le de 40% du cap­i­tal dans un pre­mier temps.

Paris Normandie, tour de passe-passe macronien

Résumons, le pro­prié­taire de Paris-Nor­mandie Jean-Louis Lou­v­el se présente aux élec­tions munic­i­pales à Rouen sous la dou­ble éti­quette ou le dou­ble sou­tien à la fois de LREM et des débris de LR, con­tre le can­di­dat adoubé par le maire sor­tant PS, mais qui ne veut surtout pas de l’étiquette PS.

Con­flit d’intérêts évi­dent pour la rédac­tion du quo­ti­di­en dont le pro­prié­taire macronien est can­di­dat, avec des chances raisonnables de l’emporter. La solu­tion ? Rem­plac­er un macronien par un autre macronien comme pro­prié­taire, de préférence avec plus de moyens. C’est ain­si que le très macronien Cap­ton prend la place du très macronien Lou­v­el. Ce dernier n’est plus pro­prié­taire et pour­ra béné­fici­er de l’amicale atten­tion du nou­veau tenancier.

Ça va être du sport

Jean-Louis Lou­v­el a con­stru­it sa notoriété sur son entre­prise de palettes, sur son jour­nal mais aus­si beau­coup sur le club de rug­by de Rouen qu’il a fait mon­ter en D2 grâce à ses investisse­ments. Pourquoi pas un club de foot­ball en Nor­mandie, s’est dit l’ami Cap­ton ? Juste­ment le Stade Mal­herbe de Caen (lui aus­si en D2 mais avec un bal­lon rond) est en dif­fi­culté. Et Pierre-Antoine d’approcher le club pour le racheter. Étab­lis­sons un nou­v­el axe politico/médiatico/sportif rugby/Rouen//Football/Caen et à nous la Nor­mandie en com­pag­nie de mon cama­rade Lou­v­el, peut-être futur maire.

Le prési­dent du club de Caen, Jean-François Fortin, était d’accord. A eux la tri­bune d’honneur à Caen et les retombées poli­tiques. Las, les action­naires his­toriques dont le très influ­ent Lau­rent Bat­teur (des lab­o­ra­toires du même nom) se sont révoltés et le bon prési­dent Fortin a été mis en minorité. Peut-être penser au basket ?

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés