Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Allemagne : un compte Twitter bloqué pour avoir rappelé qu’il existait deux sexes biologiques

18 octobre 2022

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Allemagne : un compte Twitter bloqué pour avoir rappelé qu’il existait deux sexes biologiques

Allemagne : un compte Twitter bloqué pour avoir rappelé qu’il existait deux sexes biologiques

18 octobre 2022

Temps de lecture : 2 minutes

Berlin. Twitter a bloqué le compte de Marie-Luise Vollbrecht, une doctorante en biologie qui à plusieurs reprises a utilisé son compte pour défendre la position selon laquelle il y a deux sexes biologiques.

Plusieurs con­tri­bu­tions sur les théories du genre ont été fatales pour Mlle Voll­brecht. Dans un tweet, elle avait écrit : « Toutes les femmes n’ont pas leurs règles, mais seules les femmes ont leurs règles. » Dans un autre, elle met­tait en garde con­tre les pédophiles se trou­vant au sein de la com­mu­nauté des minorités sexuelles.

Le milieu de gauche sur Twit­ter a alors appelé à plusieurs repris­es au blocage de la jeune femme pour vio­la­tion pré­sumée des règles du réseau social. Le compte de l’é­tu­di­ante, qui compte plus de 12 000 fol­low­ers, n’est plus accessible.

Annulation d’une conférence à l’Université Humboldt

En juil­let dernier, une con­férence devant être tenue par Voll­brecht avait déjà fait sen­sa­tion. Elle devait s ‘exprimer dans le cadre de la « Longue nuit de la sci­ence » sur le thème « Sexe, genre : pourquoi il existe deux gen­res en biolo­gie ». Cepen­dant, après les protes­ta­tions des groupes LGBTQ, l’U­ni­ver­sité Hum­boldt, organ­isatrice de la man­i­fes­ta­tion, a annulé la con­férence. Néan­moins Voll­brecht a été autorisée à pren­dre la parole un autre jour… sous la pro­tec­tion de la police.

Twit­ter avait déjà inter­dit pen­dant sept jours à la pub­li­ciste et jour­nal­iste de Junge Frei­heit, Bir­git Kelle, d’in­ter­venir sur le réseau social. Elle aus­si avait cri­tiqué les minorités sex­uelles et la théorie du genre. C’est plus pré­cisé­ment sa réac­tion à un pro­jet de « garderie gay et les­bi­enne » à Berlin qui sem­ble avoir dérangé : « Bon à savoir : les enfants de 3 ans n’ont pas encore à décider s’ils sont gays/lesbiens, mais grâce au pédophile com­préhen­sif Laut­mann au sein du con­seil munic­i­pal de Berlin, ils sont sûrs de trou­ver d’ex­cel­lents con­tacts s’ils veu­lent en savoir plus sur le sexe. Pro­tégez vos enfants de cette pro­pa­gande LGBT. » Selon Twit­ter, un « com­porte­ment haineux ».

Happy end ?

Les ten­ta­tives des groupes LGBT pour blo­quer défini­tive­ment le compte ont cepen­dant échoué et Twit­ter a finale­ment libéré le compte de l’étudiante. Et là, sur­prise : Aux 12 000 per­son­nes sup­por­t­ant les posi­tions de Voll­brecht, s’en sont ajoutées près 5 300 qui n’ont pas hésité à se sol­i­daris­er avec la doc­tor­ante et à relay­er ses posi­tions sur le réseau social. À suivre…

Source : Junge Frei­heit, 06/10/2022

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés