Accueil | Actualités | Médias | Alain Duhamel à l’Institut de France ?
Pub­lié le 21 novembre 2012 | Éti­quettes : ,

Alain Duhamel à l’Institut de France ?

Le journaliste Alain Duhamel sera candidat, le 10 décembre prochain, au fauteuil de l’historien Jean Dupaquier à l’Académie des Sciences morales et politiques. Jean-Christian Petitfils, historien, est également candidat.

Alain Duhamel, né à Caen en mai 1940, est diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris. Il est le frère de Patrice Duhamel, ancien directeur général de France Télévision. Chroniqueur au journal Le Monde depuis 1963 (soit depuis près de 50 ans !), Alain Duhamel semble être passé par toutes les rédactions parisiennes. Ainsi il a d’abord été chroniqueur à l’hebdomadaire Témoignage Chrétien en 1965, à L’Express en 1966, éditorialiste au Nouvel Économiste de 1975 à 1981, éditorialiste politique à Antenne 2 de 1976 à 1981, chroniqueur au Quotidien de Paris de 1981 à 1992 et au Parisien de 1986 à 1990.

En parallèle, il devient éditorialiste politique sur Europe 1, puis directeur politique de l'antenne en 1988 et président du comité éditorial en 1994 et jusqu’en 1999. Il passe ensuite sur RTL, où il sévit encore comme éditorialiste politique quotidien. De 2001 à 2009, il a animé l’interview politique hebdomadaire de France 2 « Question ouverte ».

Chroniqueur au Monde depuis 1963, au Point depuis 1986, à Libération depuis 1992, au Dernières Nouvelles d’Alsace et à Nice Matin, Alain Duhamel est également l’auteur de nombreux ouvrages politiques, dont La République giscardienne, anatomie politique de la France, éditions Grasset, 1980, Les Prétendants, éditions Gallimard, 1983, Le Vème Président, éditions Gallimard, 1987, De Gaulle-Mitterrand, la marque et la trace, éditions Flammarion, 1991, La politique imaginaire, les mythes politiques français, éditions Flammarion, 1995 (Prix de l’essai de l’Académie française), La Marche consulaire, éditions Plon, 2009 ou encore Portraits souvenirs : 50 ans de vie politique, éditions Plon, 2012. Il a gagné l'aimable surnom de "Le Cumulard".

Crédit photo : ΛΦΠ via Wikipédia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This