Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Benjamin Duhamel : quand le clergé cathodique se reproduit en vase clos

22 janvier 2019

Temps de lecture : 3 minutes
Accueil | Veille médias | Benjamin Duhamel : quand le clergé cathodique se reproduit en vase clos

Benjamin Duhamel : quand le clergé cathodique se reproduit en vase clos

Benjamin Duhamel n’a que 24 ans, mais il est déjà chroniqueur sur LCI. Une réussite d’un système qui continue à mettre en œuvre l’ascenseur social pour promouvoir les meilleurs éléments ? Que nenni. Il s’appelle Duhamel et est le pur résultat de la reproduction de la caste politico-médiatique, le « clergé cathodique » en vase (très) clos.

La famille c’est sacré !

« Pas de prob­lème pour trou­ver du tra­vail pour le jeune Ben­jamin Duhamel, fils de Patrice Duhamel, ancien Directeur Général de France Télévi­sions sous l’ère Car­o­lis et de Nathalie St Cricq, actuelle respon­s­able du Ser­vice Poli­tique de France 2 », écrit ain­si l’association de défense de l’audiovisuel pub­lic (ADAP) à son sujet.

Il faut dire que mal­gré son jeune âge, il a un cer­tain sens des réseaux et des coups de pouce. Ses stages déjà : un coup à RTL au ser­vice poli­tique en 2017… RTL, tiens, où offi­cie son oncle Alain Duhamel, un coup au bureau new-yorkais de France 2.

De Macron à Clément Méric

Côté jour­nal­is­tique, on ne notera guère qu’une tri­bune sur Libéra­tion au sujet de Clé­ment Méric, aux accents vibrants : « Ain­si, donc, en France, on meurt, de nou­veau, de poli­tique ; on tue, en France, pour crime de syn­di­cal­isme ; on tue, en France, pour crime de gauchisme ; on tue, en France, pour crime de pen­sée, d’opinion, de mil­i­tan­tisme ». Mais sur son pro­fil Face­book, ses goûts sont plus larges que pour nom­bre d’antifas des beaux quartiers : il aime en effet Macron, Fil­lon, Valls, Hol­lande, Jup­pé, Cam­badélis, Mon­te­bourg, Mélen­chon, Le Foll, Reb­samen et Hillary Clin­ton.

Il a aus­si le sens du réseau. « Devenu prési­dent en 2015 de Sci­ences Po TV, il a réus­si à faire par­ticiper David Pujadas et Anne-Sophie Lapix au clip de pro­mo­tion » de la chaîne, nous appren­nent TéléObs et Riposte Laïque. Puis il a ani­mé en 2017 la Nuit de la prési­den­tielle de Sci­ences Po avec Ali Bad­dou, pro­fesseur à Sci­ences Po, mem­bre émérite de l’hyperclasse mon­di­ale au croise­ment des réseaux de pou­voir social­istes français, maro­cains et médi­a­tiques.

Jeu des sept familles, dans la famille médias je demande…

Son père Patrice Duhamel devient en 1974 chef du ser­vice poli­tique intérieure de TF1 puis occupe pen­dant 30 ans divers postes à respon­s­abil­ité dans la presse écrite, audio­vi­suelle et radio­phonique. Il dirige entre autres le Figaro avec Patrick de Car­o­lis et quand ce dernier devient PDG de France Télévi­sions, il devient son adjoint.

Sa mère, Nathalie Saint-Cricq est chef du ser­vice poli­tique de France 2, elle s’é­tait illus­trée en 2015 en voulant « repér­er ceux qui ne sont pas Char­lie ». Elle est issue de la famille du même nom qui est tou­jours l’un des deux action­naires majori­taires de la Nou­velle république du cen­tre Ouest et pos­sède 40% de la télé locale Tours Val de Loire – son frère Olivi­er dirige d’ailleurs le direc­toire du groupe. Le jour­nal, qui dif­fuse en Touraine, dans l’Indre, le Loir-et-Cher et une par­tie du Poitou, est en déclin et a été épinglé en 2010 par Acrimed pour son traite­ment hos­tile des man­i­fes­ta­tions con­tre la réforme des retraites.

En 2018 c’est Pujadas qui accueille Ben­jamin Duhamel sur LCI, un Pujadas plutôt bien traité par Patrice Duhamel lorsqu’il était directeur général sur France 2. Nadine Mora­no qu’il (Ben­jamin) avait inter­viewée en 2016 pour Sci­ences Po TV l’adjurait ne « ne pas tomber dans ce qui est devenu la car­i­ca­ture jour­nal­is­tique […] le sys­tème bobo, là. Faites atten­tion de pas y appartenir un jour ». Pour Ben­jamin Duhamel, le « sys­tème bobo » et famil­ial a pour­tant tout de l’ascenseur le plus rapi­de. Et l’on s’étonne que les Gilets jaunes dénon­cent en vrac le copinage des médias entre eux, avec le pou­voir et con­tre le peu­ple.

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).