Accueil | Actualités | Médias | Alain Delon sur l’homosexualité : « C à vous » se défend
Pub­lié le 5 septembre 2013 | Éti­quettes : , , , ,

Alain Delon sur l’homosexualité : « C à vous » se défend

Suite à la polémique provoquée lundi soir par les propos d’Alain Delon sur France 5 – dans « C à vous », il a jugé l’homosexualité « contre-nature » –, le producteur éditorial de l’émission s’est défendu.

L’émission, et surtout la présentatrice Anne-Sophie Lapix, a été accusée d’avoir laissé dire sans broncher. « On était pris par le temps, on n'allait pas refaire le débat sur le mariage gay en deux minutes », a expliqué Laurent Drezner à 20 minutes. Et celui-ci de poursuivre : « On devait rendre l'antenne pour la pub. On lui confirme dans l'oreillette qu'il faut y revenir ensuite. Ce serait arrivé en début d'émission, on aurait réagi tout de suite. »

« Surtout, ce n'est pas la première fois qu'Alain Delon le dit », se justifie-t-il, faisant référence à un entretien de l’acteur publié dans Le Figaro-Magazine en juillet dernier. « Il a redit ce qu'il avait déjà dit. »

Enfin, le producteur rappelle qu’« une journaliste n'est pas là pour donner son avis ». Une affirmation dont on pourrait douter au regard de la virulence idéologique dont fait parfois preuve la ladite Anne-Sophie Lapix au cours de certaines interviews.

Crédit photo : capture d'écran vidéo France 5 / Pure Media via Youtube (DR)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This