Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Accueil | Veille médias | Agnès Saal remplacera Mathieu Gallet à la tête de l’INA
Agnès Saal remplacera Mathieu Gallet à la tête de l’INA

22 avril 2014

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Agnès Saal remplacera Mathieu Gallet à la tête de l’INA

Agnès Saal remplacera Mathieu Gallet à la tête de l’INA

Agnès Saal remplacera Mathieu Gallet à la tête de l’INA

Mathieu Gallet parti à la tête de Radio France, c’est Agnès Saal qui devrait lui succéder à la présidence de l’Institut national de l’audiovisuel (INA).

Agnès Saal, actuelle­ment direc­trice général du Cen­tre Pom­pi­dou, devra d’abord être inté­grée au con­seil d’ad­min­is­tra­tion de l’I­NA par décret, puis un autre décret en Con­seil des min­istres la nom­mera au poste de prési­dente. Elle a été choisie par­mi une ving­taine de can­di­dats, dont six ou sept ont par­ti­c­ulière­ment retenus l’at­ten­tion de la min­istre de la Cul­ture, Aurélie Filippetti.

Réputée d’une « effi­cac­ité red­outable », Agnès Saal est une proche de la min­istre. « Elle fut très active dans l’an­i­ma­tion des réseaux autour de l’an­ci­enne députée de la Moselle et future min­istre avant mai 2012. Son nom avait aus­si cir­culé il y a deux ans pour devenir la direc­trice de cab­i­net de la min­istre, poste qui a finale­ment échu à Lau­rence Engel », écrit Le Figaro.

For­mée à l’E­NA, elle s’é­tait aus­sitôt dirigée vers le min­istère de la cul­ture avant d’être trans­férée au Con­seil d’É­tat en 1990. Elle est ensuite dev­enue la direc­trice admin­is­tra­tive et finan­cière du CNC, puis a enchaîné les cab­i­nets des min­istres suc­ces­sifs de la Cul­ture. En 2007, elle est dev­enue la numéro deux du Cen­tre Pompidou.

Sa nom­i­na­tion, à 56 ans, à la tête de l’I­NA n’est plus qu’une ques­tion de forme. Elle devrait inter­venir avant la fin du mois.

Voir notre infographie de Radio France

Crédit pho­to : Remi_Mathis via Wiki­me­dia (cc)

Publicité

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Derniers portraits ajoutés

Nicolas Demorand

PORTRAIT — Nico­las Demor­and a débuté sa car­rière comme enseignant en lycée pro­fes­sion­nel (Cer­gy) et en class­es pré­para­toires, avant de choisir la voie du jour­nal­isme, en com­mençant comme cri­tique gas­tronomique au Gault&Millau et comme pigiste aux Inrockuptibles.

Pierre Ménès

PORTRAIT — Pierre Ménès, né en juin 1963 à Paris, est un jour­nal­iste sportif français. Car­ac­téris­tiques : une grande gueule et une forte corpulence.

Pierre Plottu

PORTRAIT — Pierre Plot­tu, spé­cial­iste auto­proclamé de l’ex­trême-droite, a l’at­ti­rail du par­fait mil­i­tant. Vic­time col­latérale du virage édi­to­r­i­al de France-Soir, dont il fut viré sans ménage­ment, il prophé­tise dans Libéra­tion et Slate.

Gaël Brustier

PORTRAIT — Poli­to­logue né en 1978, Gaël Brusti­er a longtemps lou­voyé entre plusieurs chapelles de la gauche sou­verain­iste, dans l’e­spoir de rénover une sociale-démoc­ra­tie acquise au néolibéralisme.

François-Régis Hutin

PORTRAIT — Tout en para­doxe, ce patron de presse a régné sans partage sur un empire de presse placé en sit­u­a­tion qua­si-monop­o­lis­tique sur le grand Ouest. Il s’est éteint le 10 décem­bre 2017 à Rennes.