Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Affaire Fillon : un putsch médiatico-politique ?

21 juin 2020

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Affaire Fillon : un putsch médiatico-politique ?

Affaire Fillon : un putsch médiatico-politique ?

L’hebdomadaire Le Point vient de révéler que l’ancienne cheffe du parquet national financier aurait subi des “pressions” lors de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs visant François Fillon, en 2017. Des pressions qui seraient venues de l’instance de tutelle, le parquet général.

Éric Zem­mour a com­men­té cette infor­ma­tion lors de l’émission Face à l’info sur CNews le 18 juin en par­lant de « putsch médi­ati­co-poli­tique ».

Fran­ce­In­fo pré­cise que l’an­ci­enne pro­cureure « explique avoir reçu de sa hiérar­chie “des deman­des de trans­mis­sion rapi­de” sur les actes d’in­ves­ti­ga­tion ou les audi­tions réal­isées dans le cadre de cette enquête, dans des délais inhab­ituelle­ment courts et en nom­bre par­ti­c­ulière­ment impor­tant ».

La mag­is­trate, main­tenant à la retraite, a par­lé des « pres­sions » subies par son chef hiérar­chique, la pro­cureure générale de Paris, Cather­ine Cham­pre­nault, qui elle-même dépend de la chan­cel­lerie donc du garde des Sceaux. Eliane Houlette évoque les « très, très nom­breuses deman­des » qui plus est « d’une pré­ci­sion ahuris­sante … ressen­ties comme une énorme pres­sion ».

Eliane Houlette indique même avoir été « con­vo­quée » au par­quet général le 15 févri­er 2017 pour accélér­er les choses. Qui exerçait l’autorité de tutelle du par­quet général en févri­er 2017 ? Le garde des Sceaux, Jean-Jacques Urvoas. Le même Urvoas qui a trans­mis entre les deux tours de l’élection prési­den­tielle de 2017 des infor­ma­tions judi­ci­aires à un ex-député LR, ral­lié à LREM. Le même qui a été con­damné en sep­tem­bre 2019 pour ces faits par la Cour de jus­tice de la République à un mois de prison avec sur­sis et 5000 euros d’amende. Une peine légère judi­ci­aire­ment, très lourde morale­ment.

Retour sur notre couverture médiatique de l’époque

En 2017, l’OJIM présen­tait la cou­ver­ture médi­a­tique de la cam­pagne élec­torale prési­den­tielle qui avait lieu cette année-là. Une cam­pagne qui avait pris des airs de chronique judi­ci­aire. Nous rap­pe­lions égale­ment le cal­en­dri­er des événe­ments qui ont ryth­mé l’élection prési­den­tielle et les élec­tions lég­isla­tives.

Il nous a paru intéres­sant de rap­pel­er à nos lecteurs l’éclairage que la chronolo­gie des événe­ments de cette cam­pagne élec­torale peut apporter : iner­tie dans les pour­suites judi­ci­aires pour cer­tains, célérité tout à fait remar­quable pour un autre. Ceci peut peut-être expli­quer cela…

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Taha Bouhafs

PORTRAIT — À la croisée des mou­ve­ments soci­aux et com­mu­nau­taires, le jeune Bouhafs mène habile­ment sa bar­que en rêvant de ses lende­mains qui chantent à lui, un soulève­ment des ban­lieues sous la ban­nière du crois­sant islamique. Et il ne recule ni devant les fake news éhon­tées, ni devant une vio­lence ver­bale peu com­mune sur les réseaux soci­aux.

Rudy Reichstadt

PORTRAIT — Omniprésent dans les médias, l’ambitieux Reich­stadt sait se ren­dre indis­pens­able, fort de l’expertise qu’il s’auto-attribue. Au même titre que celle des Décodeurs du Monde, dont il est le pen­dant, sa parole est d’or (c’est du plaqué) dès lors qu’il s’agit de sépar­er le bon grain de l’ivraie et d’éduquer les généra­tions futures…

Alexandre Adler

PORTRAIT — Véri­ta­ble caméléon poli­tique, Alexan­dre Adler a été tour à tour com­mu­niste, social­iste puis néo-con­ser­va­teur, favor­able à la guerre en Afghanistan et en Irak, par­ti­san du oui au référen­dum sur la con­sti­tu­tion européenne et sou­tien de Nico­las Sarkozy en 2007.

Lucie Soullier

PORTRAIT — C’est la jour­nal­iste « spé­cial­iste de l’extrême droite » qui monte au Monde. Comme ses com­pères Tris­tan Berteloot (Libé), Ivanne Trip­pen­bach (L’Opinion) ou Camille Vigogne (L’Express), Lucie Soul­li­er ne sem­ble pas avoir de l’appétence pour son sujet, mais au con­traire, un dégoût qui peut con­fin­er à la haine.

Laure Adler

De sa thèse d’histoire sur le fémin­isme aux nom­breuses biogra­phies qu’elle a con­sacrées, tout au long de sa car­rière, à des grandes fig­ures féminines, Lau­re Adler n’aura cessé d’être fascinée par les glo­rieux des­tins de femmes et, à sa manière, en aura incar­né un.