Accueil | Actualités | Médias | Affaire des écoutes : le procès s’est ouvert !
Pub­lié le 1 novembre 2013 | Éti­quettes : , ,

Affaire des écoutes : le procès s’est ouvert !

L'affaire avait fait grand bruit en Grande Bretagne, offrant aux lecteurs un vaste déballage sur les méthodes et pratiques de la presse britannique. La police et le monde politique s'en étaient trouvés éclaboussés, plusieurs mis en cause étant proches du chef du gouvernement, le conservateur David Cameron.

Depuis lundi 28 octobre, huit dirigeants et journalistes du groupe Murdoch comparaissent dans le cadre du procès du scandale des écoutes téléphoniques. Parmi eux, Rebekah Brooks, l'« ancienne reine de la presse people », accusée d'interception illégale de communications, de corruption de fonctionnaires en vue d'obtenir des informations, et de dissimulation de preuves. Elle plaide non coupable.

Le tabloïd News of the World est accusé d'avoir pratiqué à grande échelle des écoutes téléphoniques illégales, afin d'obtenir des scoops. 600 célébrités, acteurs, sportifs de haut niveau, hommes politiques, membres de la famille royale, mais aussi soldats anglais morts en Afghanistan, ont vu ainsi leur téléphone piraté. Le journal ne s'était pas remis du scandale et avait fermé en 2011.

Source : L'Express - crédit photo : Arpingstone via Wikimedia (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.