Accueil | Actualités | Médias | Affaire des écoutes : le procès s’est ouvert !
Pub­lié le 1 novembre 2013 | Éti­quettes : , ,

Affaire des écoutes : le procès s’est ouvert !

L'affaire avait fait grand bruit en Grande Bretagne, offrant aux lecteurs un vaste déballage sur les méthodes et pratiques de la presse britannique. La police et le monde politique s'en étaient trouvés éclaboussés, plusieurs mis en cause étant proches du chef du gouvernement, le conservateur David Cameron.

Depuis lundi 28 octobre, huit dirigeants et journalistes du groupe Murdoch comparaissent dans le cadre du procès du scandale des écoutes téléphoniques. Parmi eux, Rebekah Brooks, l'« ancienne reine de la presse people », accusée d'interception illégale de communications, de corruption de fonctionnaires en vue d'obtenir des informations, et de dissimulation de preuves. Elle plaide non coupable.

Le tabloïd News of the World est accusé d'avoir pratiqué à grande échelle des écoutes téléphoniques illégales, afin d'obtenir des scoops. 600 célébrités, acteurs, sportifs de haut niveau, hommes politiques, membres de la famille royale, mais aussi soldats anglais morts en Afghanistan, ont vu ainsi leur téléphone piraté. Le journal ne s'était pas remis du scandale et avait fermé en 2011.

Source : L'Express - crédit photo : Arpingstone via Wikimedia (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This