Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
30 millions d’euros pour sauver les marchands de journaux
Publié le 

5 juin 2014

Temps de lecture : < 1 minute
Accueil | Veille médias | 30 millions d’euros pour sauver les marchands de journaux

30 millions d’euros pour sauver les marchands de journaux

En première ligne dans la crise de la presse, les marchands de journaux vont bientôt se voir allouer près de 30 millions d’euros pour leur survie.

Cette somme, établie par une société de con­seil, prévoit un change­ment dans le mécan­isme de dis­tri­b­u­tion afin de venir en aide aux dif­fuseurs. Car ces derniers ont été les lais­sés-pour-compte de l’af­faire, alors que la pro­fes­sion avait con­cen­tré toutes ses forces dans le sauve­tage de Presstal­is.

En 2008, les maisons de la presse et autres kiosquiers étaient 29 749. Ils ne sont plus que 26 816 cinq ans plus tard, et leur nom­bre con­tin­ue de baiss­er. « Les entre­pre­neurs quit­tent ce méti­er qui est mal payé. Pour­tant, le papi­er a de l’avenir, il faut leur redonner envie », a plaidé Daniel Panet­to, prési­dent de l’Union nationale des dif­fuseurs de presse.

Selon ce qui est prévu dans le « rap­port Digne », une enveloppe de 27,6 mil­lions d’eu­ros va être déblo­quée en sim­pli­fi­ant les grilles de rémunéra­tion des dif­fuseurs de presse. 17,3 mil­lions vont être alloués aux 10 100 mag­a­sins spé­cial­istes de la presse (comme les Relay, en gare ou dans les aéro­ports). 6,5 mil­lions vont béné­fici­er aux grandes sur­faces. Quant aux kiosques, ils ver­raient leur rémunéra­tion de base portée à 23 % (con­tre 18 % à 22 % aujour­d’hui).

Enfin, un « Label Quo­ti­di­en » pour­rait être établi afin de favoris­er la vente des jour­naux « jouant un rôle clef pour drain­er du traf­ic dans les points de ventes ». Cette aide sera financée à 60 % par les édi­teurs de presse, prin­ci­paux béné­fi­ci­aires de la vente de jour­naux ; le reste provien­dra des économies réal­isées par le lis­sage du sys­tème de dif­fu­sion.

Crédit pho­to : maong via Flickr (cc)

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision