Alain Duhamel à l’Institut de France ?

Alain Duhamel candidat à l’Académie des sciences morales et politiques

Alain Duhamel à l’Institut de France ?

Télécharger en PDF

Le journaliste Alain Duhamel sera candidat, le 10 décembre prochain, au fauteuil de l’historien Jean Dupaquier à l’Académie des Sciences morales et politiques. Jean-Christian Petitfils, historien, est également candidat.

Alain Duhamel, né à Caen en mai 1940, est diplômé de l’Institut d’Études Politiques de Paris. Il est le frère de Patrice Duhamel, ancien directeur général de France Télévision. Chroniqueur au journal Le Monde depuis 1963 (soit depuis près de 50 ans !), Alain Duhamel semble être passé par toutes les rédactions parisiennes. Ainsi il a d’abord été chroniqueur à l’hebdomadaire Témoignage Chrétien en 1965, à L’Express en 1966, éditorialiste au Nouvel Économiste de 1975 à 1981, éditorialiste politique à Antenne 2 de 1976 à 1981, chroniqueur au Quotidien de Paris de 1981 à 1992 et au Parisien de 1986 à 1990.

En parallèle, il devient éditorialiste politique sur Europe 1, puis directeur politique de l’antenne en 1988 et président du comité éditorial en 1994 et jusqu’en 1999. Il passe ensuite sur RTL, où il sévit encore comme éditorialiste politique quotidien. De 2001 à 2009, il a animé l’interview politique hebdomadaire de France 2 « Question ouverte ».

Chroniqueur au Monde depuis 1963, au Point depuis 1986, à Libération depuis 1992, au Dernières Nouvelles d’Alsace et à Nice Matin, Alain Duhamel est également l’auteur de nombreux ouvrages politiques, dont La République giscardienne, anatomie politique de la France, éditions Grasset, 1980, Les Prétendants, éditions Gallimard, 1983, Le Vème Président, éditions Gallimard, 1987, De Gaulle-Mitterrand, la marque et la trace, éditions Flammarion, 1991, La politique imaginaire, les mythes politiques français, éditions Flammarion, 1995 (Prix de l’essai de l’Académie française), La Marche consulaire, éditions Plon, 2009 ou encore Portraits souvenirs : 50 ans de vie politique, éditions Plon, 2012. Il a gagné l’aimable surnom de « Le Cumulard ».

Crédit photo : ΛΦΠ via Wikipédia (cc)

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook