AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

AFP : Emmanuel Hoog candidat à sa propre succession

Télécharger en PDF

Président-directeur-général de l’Agence France Presse depuis avril 2010, Emmanuel Hoog a annoncé sa candidature à sa propre succession.

Le mandat du président de l’AFP étant de 3 ans, les élections se tiendront au mois d’avril prochain. « En 25 ans, AP et Reuters ont connu 2 présidents, l’AFP 8, argue cet énarque de formation. Cette instabilité est une entrave à la bonne marche de l’entreprise ». C’est ainsi qu’il propose de prolonger le mandat du président de 3 à 5 ans. Parmi les 5 défis de l’AFP identifiés par l’actuel président : la fortification du monopole de lAFP, avec « l’installation d’une stratégie dynamique permettant à l’agence de garder le leadership sur le territoire national et de rester non seulement un acteur de référence, mais le partenaire indispensable des médias français », et le renforcement de ses relations financières avec l’État, avec « la résolution de la plainte déposée à Bruxelles qui paralyse toute mobilisation de moyens publics nouveaux, et la négociation du prochain Contrat d’Objectifs et de Moyens ».

Haut-fonctionnaire, Emmanuel Hoog est diplômé de l’Institut d’Études Politiques (IEP) de Paris et de l’École Nationale d’Administration (ENA). Il a débuté sa carrière en 1988 auprès de Jack Lang au Ministère de la Culture en tant que chef du bureau des affaires budgétaires et financières, puis responsable des manifestations culturelles, célébrant le centenaire d’Arthur Rimbaud. Il a ensuite été administrateur du Théâtre de l’Odéon, et directeur délégué du Piccolo Teatro de Milan auprès de Jack Lang, avec qui il lance Le Printemps des Poètes, en 1999. En 1997, il devient le conseiller chargé de la Culture et des médias de Laurent Fabius à la présidence de l’Assemblée nationale puis au Ministère de l’Économie et des Finances. En 2001 il est nommé PDG de l’Institut National de l’Audiovisuel (INA). Il interrompra son second mandat en mai 2010, suite à son élection à la tête de l’AFP.

Crédit photo : Le Figaro / le.buzz.media

Vous appréciez le travail de l'OJIM et vous avez apprécié cet article, aidez-nous !

Aidez l'Ojim à se développer !

Le travail de l’Ojim se développe avec des correspondants en Italie, en Suisse, en Allemagne, en Pologne et bientôt en Hongrie. Nous avons pu vous proposer des analyses de la presse européenne sur les viols de Cologne, sur la véritable situation des médias en Pologne, des dossiers fournis sur les censures et les auto censures des grands médias. Nous frôlons les 200 portraits de journalistes et ceux ci sont de plus en plus lus y compris à l’université et dans les écoles de journalisme. Mais le nerf de la guerre ne suit pas toujours, si vous voulez nous aider c’est facile et vous bénéficiez d’une déduction fiscale :
En donnant 30 euros vous financez les brèves d'une journée de publication et ceci ne vous coûte que 10 euros après déduction fiscale
En donnant 100 euros vous nous aidez à couvrir les frais d'un portrait et ceci ne vous coûte que 33 euros après déduction fiscale
En donnant 200 euros vous financez un dossier et ceci ne vous coute que 66 euros après déduction fiscale
En donnant 400 euros vous financez une infographie ou une vidéo et ceci ne vous coûte que 133 euros après déduction fiscale.
Vous pouvez payer en ligne ci-dessous ou nous envoyer un chèque à OJIM 48 bd de la Bastille 75012 Paris. Pour ceux qui veulent recevoir le reçu fiscal de déduction merci de nous indiquer votre adresse physique.
Le petit cochon de l'Ojim vous remercie et vous souhaite une grande année 2016.


Claude Chollet
Président de l'OJIM

Si vous ne souhaitez pas utiliser PayPal

Vous trouverez ci-dessous notre IBAN :
FR76 3000 3030 5200 0505 4097 265 (Société Générale)
Bénéficiaire : OJIM, 48 bd de la Bastille 75012 Paris.

Abonnez-vous à la newsletter de l'Ojim, cliquez ici.

Voir les portraits de l'Ojim

Retrouvez l'Ojim sur Facebook