Accueil | Actualités | Médias | Trump prend à partie la presse « incroyablement malhonnête »
Pub­lié le 4 juin 2016 | Éti­quettes :

Trump prend à partie la presse « incroyablement malhonnête »

En conférence de presse mardi 31 mai en direct de la Trump Tower, le candidat Républicain à la Maison Blanche Donald Trump a vilipendé les journalistes pour leur comportement vis-à-vis de sa collecte de fonds pour les anciens combattants.

« La presse devrait avoir honte », a-t-il lancé. Car en effet, « au lieu de dire : merci M. Trump, ou Trump a fait du bon boulot, vous n’avez cessé de demander qui a eu quoi ? qui a reçu quoi ? » Le milliardaire fait référence à une levée de fonds organisée par ses soins à destination des anciens combattants, sur laquelle la presse n'a cessé de polémiquer.

Après avoir annoncé avoir récolté près de 6 millions d'euros, celui-ci a expliqué qu'il voulait, tout d'abord, « que ça reste privé » plutôt que de le crier sous tous les toits. Qui plus est à l'attention de la presse politique, « composée des pires personnes que je n’ai jamais rencontrées », a-t-il poursuivi.

S'il était élu à la Maison Blanche, l'homme d'affaires a assuré qu'il « continuerait d'attaquer la presse », comme il le fait déjà lors de toutes ses réunions publiques de campagne, car celle-ci est « incroyablement malhonnête ». Parqués derrière des barrières, les journalistes ont en effet pris l'habitude d'être pris à partie par le candidat et sifflés par la foule présente lors de ses meetings.

Mais ce que Le Monde ne précise pas dans son article consacré à ce sujet, c'est que si Trump a compris toute l'utilité de s'en prendre à une élite médiatique qui ne recueille que 40 % de confiance auprès des Américains, les journalistes, eux aussi, ont bien compris où était leur intérêt et ne se privent pas de le faire ressentir...

Crédit photo : Matt Johnson via Flickr (cc)

Puisque vous êtes là, une minute d’attention s’il vous plaît…

Appels aux dons

…nous avons une petite faveur à vous demander. Vous êtes chaque jour plus nombreux à nous lire. Le travail de l’Observatoire du journalisme (Ojim) est unique. Chaque jour nous contribuons à « vous informer sur ceux qui vous informent », à nous battre pour la liberté d’expression, pour le pluralisme dans les médias, contre les censures.

Tout ceci se fait avec une petite équipe motivée, certains sont bénévoles mais la plupart sont des journalistes indépendants ou des étudiants en journalisme qui sont rémunérés. La majorité des rédacteurs, le webmestre, le manager des réseaux sociaux, l’infographiste, le vidéaste, le dessinateur sont rémunérés. Nous aider c’est préserver notre indépendance et conforter une voix attaquée en justice par Ramzi Khiroun, numéro 2 du groupe Lagardère, pour nous faire taire. Votre don est éligible à un reçu fiscal de 66%. Un don de 50 € ne vous coûtera que 16 €. Un don de 100 € vous revient à 33 €. Un don même minime est un encouragement, cela ne vous prend qu’une minute. D’avance merci !

Claude Chollet
Président de l'Ojim

Share This