Ojim.fr
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
PUBLICATIONS
Yann Barthès, Dilcrah, Netflix, Frontex, Bellingcat... Découvrez les publications papier et numériques de l'Observatoire du journalisme.
→ En savoir plus
Tollé après des propos antisémites sur France 2

L’article que vous allez lire est gratuit. Mais il a un coût. Un article revient à 50 €, un portrait à 100 €, un dossier à 400 €. Notre indépendance repose sur vos dons. Après déduction fiscale un don de 100 € revient à 34 €. Merci de votre soutien, sans lui nous disparaîtrions.

2 octobre 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Tollé après des propos antisémites sur France 2

Tollé après des propos antisémites sur France 2

Temps de lecture : 2 minutes

François Pupponi (photo), maire PS de Sarcelles, s’est indigné dimanche des propos antisémites tenus par un jeune des quartiers de sa ville lors d’un reportage de « Complément d’enquête » sur France 2.

Le mag­a­zine d’in­ves­ti­ga­tion était revenu dans cette ville de ban­lieue parisi­enne, « emblé­ma­tique du mul­ti­cul­tur­al­isme » (dix­it jeanmarcmorandini.com), pour y pren­dre la tem­péra­ture. Au fil des sujets, un jeune homme inter­vient en ten­ant face caméra des pro­pos agres­sifs. « Ils ont rai­son la jeunesse, c’est ça qu’il faut faire à ces juifs », déclarait-il en effet pour jus­ti­fi­er les émeutes sur­v­enues le 20 juil­let dernier.

Et celui-ci d’a­jouter, un cran au-dessus : « Ils leur font la mis­ère en Pales­tine, nous on a la rage. Mais moi, j’ai la rage con­tre les juifs. (…) Ce qu’ils font là-bas en Pales­tine et bien nous, ici, on fait ça aux juifs. Et si on s’én­erve vrai­ment pour de vrai, c’est grave, on peut les tuer. On les tue si on veut. (…) Mais il y a cinq piges en arrière, j’au­rais fait un truc de fou, j’au­rais sor­ti une arme de guerre et je les aurais allumés tous. Tous les juifs… Pour m’ex­primer et pour mon­tr­er qu’on est énervés… »

« Depuis cinq, six mois, il y a une ver­bal­i­sa­tion et une banal­i­sa­tion de l’an­tisémitisme. On sait qu’un cer­tain nom­bre de jeunes ont bas­culé dans cette vio­lence rad­i­cale », a déploré le maire de Sar­celles sur son compte Face­book avant d’ap­pel­er à la sanc­tion : « Le délit pénal pour apolo­gie de crime est con­sti­tué, il faut que cet indi­vidu, capa­ble de tenir de tels pro­pos à la télévi­sion, soit sanctionné. »

Crédit pho­to : Par­ti social­iste via Flickr (cc)

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés