Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Tapie n’a jamais été aussi proche de Nice-Matin

6 mai 2016

Temps de lecture : 2 minutes

Accueil | Veille médias | Tapie n’a jamais été aussi proche de Nice-Matin

Tapie n’a jamais été aussi proche de Nice-Matin

Accueil | Veille médias | Tapie n’a jamais été aussi proche de Nice-Matin

Tapie n’a jamais été aussi proche de Nice-Matin

6 mai 2016

Le groupe belge Nethys, éditeur de L’Avenir à Charleroi et actionnaire à 11% de La Provence (détenu par Bernard Tapie), semble bien parti pour entrer dans le capital de Nice-Matin.

Le quo­ti­di­en région­al cherche depuis des mois des investis­seurs pour financer son développe­ment. Retenue avec trois autres propo­si­tions par l’ad­min­is­tra­teur judi­ci­aire, Xavier Huer­tas, son offre est la plus accept­able pour la Société coopéra­tive d’in­térêt col­lec­tif (SCIC) pro­prié­taire du groupe depuis décem­bre 2014. Cette dernière indi­quera son choix lors d’une assem­blée générale prévue le 10 mai.

D’une part, Nethys met­trait sur la table une enveloppe légère­ment plus con­séquente que celle de ses con­cur­rents : entre 15 et 20 mil­lions d’eu­ros au total. En échange de cet investisse­ment, la société se con­tenterait d’autre part d’une par­tic­i­pa­tion minori­taire qui attein­dra tout de même, par paliers suc­ces­sifs, 49% d’i­ci trois ans. La SCIC resterait donc maîtresse à bord. Ce ne serait pas le cas avec celle de celle de Chris­t­ian Mars. Le petit-fils du fon­da­teur de Nice-Matin, Michel Bavas­tro — à la tête du groupe Bemore, spé­cial­isé dans les RH — souhaite au con­traire pren­dre le con­trôle de l’en­tre­prise. La SCIC serait dis­soute dans son sce­nario de reprise : il y a peu de chance qu’elle se sabor­de elle-même. Les salariés action­naires, dirigeants en tête, ont large­ment pris goût au pou­voir. Michel Ohay­on, le pro­prié­taire du Grand hôtel de Bor­deaux, a égale­ment pos­tulé. Ses visées sont avant tout immo­bil­ières. Ohay­on veut bien inve­stir, mais à la con­di­tion de pou­voir bâtir plusieurs mil­liers de mètres car­rés de bureaux sur des ter­rains appar­tenant à Nice-Matin. Reste enfin Georges Ghosn, l’an­cien pro­prié­taire de La Tri­bune et de France soir, qui était déjà can­di­dat en 2014.

Dans ce con­texte, il est donc fort prob­a­ble que Nethys parvi­enne à ses fins. Déjà présent au sein de La Provence, il est le bras armé de Bernard Tapie dans les Alpes Mar­itimes. Empêtré dans ses affaires (il doit en principe rem­bours­er plus de 400 mil­lions d’eu­ros au fisc), Tapie ne peut pren­dre de par­tic­i­pa­tions en direct. Pour autant, il regarde en sali­vant les per­spec­tives, notam­ment au plan événe­men­tiel, exis­tant en PACA. Des syn­er­gies seraient d’autre part envis­agées, au plan indus­triel notam­ment, avec La Provence qui pos­sède Corse matin. Réu­ni jusqu’en 2013, le cou­ple Nice-Matin et La Provence pour­rait se reformer à court terme.

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés