Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Syrie : les journalistes paient le prix fort
Publié le 

27 novembre 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Syrie : les journalistes paient le prix fort

Syrie : les journalistes paient le prix fort

Le 11 jan­vi­er 2012, la mort à Homs de Gilles Jacquier, grand reporter pour France 2 et pre­mier jour­nal­iste occi­den­tal tué en Syrie, avait sus­cité des con­damna­tions unanimes à l’en­con­tre du régime de Damas, jusqu’au moment où on a décou­vert qu’il avait été tué par un tir d’obus des rebelles.

La sit­u­a­tion s’est aggravée récem­ment, avec la mort de sept jour­nal­istes, pro­fes­sion­nels ou « jour­nal­istes-citoyens », en une semaine, ce qui porte le nom­bre de vic­times à quinze jour­nal­istes et 41 « jour­nal­istes-citoyens » depuis le début du con­flit.

On décou­vre que le régime syrien n’est pas le seul respon­s­able de ces morts, loin s’en faut :

Le 16 novem­bre, Mustafa Ker­man, « mil­i­tant de l’information » à Alep, a été mortelle­ment blessé dans le bom­barde­ment d’un quarti­er d’Alep tenu par les rebelles.

L’as­so­ci­a­tion des jour­nal­istes syriens (SJA) indique qu’Abdullah Has­san Kaake, « mil­i­tant de l’information », a été tué sous la tor­ture par les ser­vices de ren­seigne­ments mil­i­taires à Alep, le 17 novem­bre 2012. Deux de ses frères ont égale­ment per­du la vie depuis le début du soulève­ment.

Le lende­main, 18 novem­bre, Mohammed Al-Khalid, « jour­nal­iste-citoyen » orig­i­naire de Homs, a été exé­cuté par un batail­lon de l’Ar­mée Syri­enne Libre à Alep.

Le 19 novem­bre, Moham­mad Al-Zaher, « jour­nal­iste-citoyen », a été tué dans un bom­barde­ment d’une ban­lieue de Damas.

Le même jour, Abed Khalil, Prési­dent du Con­seil munic­i­pal kurde de la ville, jour­nal­iste de pro­fes­sion, avait été tué par un sniper de l’Armée Syri­enne Libre à Ras Al-Ain .

Par ailleurs, la Syr­i­an Jour­nal­is­tic Asso­ci­a­tion (SJA) indique que le « jour­nal­iste-citoyen » Hozan Abdel Hal­im Mah­moud a été tué le 20 novem­bre 2012 dans la même ville de Ras Al-Ain, par les forces de sécu­rité kur­des du Par­ti de l’Union Démoc­ra­tique (PYD).

Dernière­ment, l’agence de presse offi­cielle Sana nous apprend quun jour­nal­iste de la télévi­sion d’Etat syri­enne, Bas­sel Taw­fiq Youssef, a été tué par des rebelles le 21 novem­bre 2012, au sud de Damas, infor­ma­tion con­fir­mée par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH).

Source : RSF

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Téléchargement

Poubelle la vie :
un dossier exclusif

Cela dure depuis quinze ans et diffuse chaque soir tous les stéréotypes « progressistes » les plus éculés...
Après le dossier Yann Barthes, voici un dossier exclusif sur la série Plus belle la vie alias “Poubelle la vie”, machine de guerre idéologique du monde libéral libertaire.
Pour le recevoir rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66 %).

Derniers portraits ajoutés

Étienne Gernelle

PORTRAIT — « C’est le sys­tème de Franz. Il jette des gens dans un aquar­i­um puis il regarde com­ment ça se passe. » Entré au Point en 2001, Éti­enne Ger­nelle est une pure expéri­men­ta­tion de Franz-Olivi­er Gies­bert.

Michel Cymes

PORTRAIT — “Ani­ma­teur préféré des téléspec­ta­teurs” plusieurs années durant, le doc­teur Michel Cymes est une star de la vul­gar­i­sa­tion médi­cale, que ce soit sur le petit écran ou à la radio. Il est à nou­veau sur le devant de la scène à l’oc­ca­sion de l’épidémie de coro­n­avirus.

Christophe Barbier

PORTRAIT — Ex-Patron de L’Express (2006–2016), Christophe Bar­bi­er a ren­du omniprésents dans le débat pub­lic sa sil­hou­ette svelte et son écharpe rouge. Est-il vrai­ment de gauche, comme il l’a longtemps soutenu ?

Cyrille Eldin

PORTRAIT — Né au Ches­nay, près de Ver­sailles, en mai 1973, Cyrille Eldin est un acteur et ani­ma­teur français. Il accède à la célébrité en 2016, lorsqu’il rem­place Yann Barthès à la tête du « Petit Jour­nal » sur Canal Plus.

Christophe Alévêque

PORTRAIT — Né le 29 octo­bre 1963 au Creusot (71), Christophe Alévêque est un humoriste « engagé » à gauche. Il fait par­tie depuis 2016 du pool d’hu­moristes offi­ciels de France Inter, mis­sion­nés pour démolir, avec l’ar­gent du con­tribuable, les enne­mis poli­tiques et idéologiques de l’État social­iste.

"Le partage, c'est le secret du bonheur."

Sylvain Augier, reporter, animateur de radio et de télévision