Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Le Monde : flagrant délit

29 juillet 2012

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | Le Monde : flagrant délit

Le Monde : flagrant délit

Le quo­ti­di­en Le Monde, qui sou­tient claire­ment les insurgés syriens con­tre le régime de Bachar Al-Assad, se fait pren­dre la main dans le sac en page 3 dans son édi­tion du 29/30 juil­let 2012.

Une page entière est con­sacrée aux insurgés, à tra­vers deux arti­cles. D’abord un excel­lent reportage de Flo­rence Aube­nas, sur lequel il n’y a rien à redire. Les insurgés sont con­tre le régime et man­i­fes­tent aux cris de « Allah Akbar », rien de sur­prenant. On peut saluer l’hon­nêteté et le courage de Flo­rence Aube­nas, grand reporter de ter­rain.

Il n’en est pas de même pour un papi­er de tête signé Ben­jamin Barthe. La local­i­sa­tion du jour­nal­iste n’est pas indiquée (sur place, Paris, Bey­routh, ailleurs ?). Une chose est sûre, il com­mence très fort !

Citons l’entame du papier de Benjamin Barthe

« Sim­ple coïnci­dence ou sin­istre cal­cul ? Comme Moscou qui avait envoyé ses chars à lassaut de la Géorgie le jour même de la cérémonie douver­ture des jeux olympiques de Pékin, il y a qua­tre ans, en août 2008, Damas a déclenché son attaque con­tre Alep quelques heures après le lance­ment offi­ciel des olympiades de Lon­dres ».

Décryptage : en deux phrases, un jugement et un mensonge.

Le juge­ment est presque naïf. Qu’il y ait une sim­ple coïnci­dence ou un sin­istre cal­cul (art de l’insinuation, on n’affirme pas, on glisse le mot sous le tapis), il existe bel et bien un axe du mal : « Comme Moscou Damas». Le mal (– le sin­istre – Lit­tré : per­ni­cieux, dan­gereux, funeste) est désigné, c’est l’axe Russie-Syrie. La suite va per­me­t­tre de con­firmer l’existence du dia­ble.

Car suit le men­songe. Le lecteur non aver­ti com­prend : le jour de l’ouverture des précé­dents jeux olympiques la féroce Russie a envahi la pais­i­ble Géorgie. Mais, il y a un mais. Il y a men­songe par omis­sion (vous me copierez trois fois le code de déon­tolo­gie du Monde). Retour sur les faits, chronolo­gie en main. Le 8 août 2008 à 23h10, le gou­verne­ment GÉORGIEN informe le général russe com­man­dant les troupes russ­es en Ossétie du Sud, dans la cap­i­tale Tskhin­vali, de son inten­tion de rétablir « l’ordre con­sti­tu­tion­nel » PAR LA FORCE. Dans l’heure qui suit, une ving­taine de sol­dats russ­es sont tués. C’est l’engrenage que tout le monde con­naît, les forces russ­es inter­vi­en­nent, les troupes géorgi­en­nes sont écrasées, le 12 août Nico­las Sarkozy pro­pose sa médi­a­tion qui débouche sur un plan de paix signé le 15 août.

HISTORIQUEMENT C’EST BIEN LA GÉORGIE QUI A ATTAQUE UN TERRITOIRE – L’OSSÉTIE DU SUD – SOUS CONTRÔLE INDÉPENDANTISTE ET RUSSE DEPUIS 1992 (accords de Sotchi, signés par le prési­dent géorgien Édouard Chevard­nadze le 24 juil­let 1992).

L’article de Ben­jamin Barthe sous entend que Moscou était l’agresseur. Moscou qui aujour­d’hui sou­tient le régime mau­dit de Bachar Al-Assad. Dont les troupes vien­nent d’a­gress­er les insurgés d’Alep. CQFD : revoilà l’axe du mal qui vient per­turber une grande man­i­fes­ta­tion paci­fique et sportive suiv­ie par des mil­liards de per­son­nes. Car­ton rouge pour Le Monde et expul­sion tem­po­raire du ter­rain de la déon­tolo­gie jour­nal­is­tique !

Pho­to : cap­ture d’écran LeMonde.fr

Sur le même sujet

Related Posts

None found

Les réseaux Soros
et la "société ouverte" :
un dossier exclusif

Tout le monde parle des réseaux de George Soros, cet influent Américain d’origine hongroise qui consacre chaque année un milliard de dollars pour étendre la mondialisation libérale libertaire.

En effet, derrière un discours "philanthropique" se cache une entreprise à l'agenda et aux objectifs politiques bien précis. Mais quelle est l’étendue de ce réseau ?

Pour recevoir notre dossier rejoignez nos donateurs (avec un reçu fiscal de 66% de votre don).

Derniers portraits ajoutés

Camille Vigogne Le Coat

PORTRAIT — C’est la petite jour­nal­iste libérale lib­er­taire qui monte. Dis­sim­u­lant der­rière un joli minois une volon­té de nuire à toutes les per­son­nal­ités de la droite non alignée, Camille Vigogne Le Coat se rêve en nou­velle Ari­ane Chemin sa con­sœur du Monde.

Laurent Joffrin

PORTRAIT — Lau­rent Jof­frin, de son vrai nom Lau­rent (André Marie Paul) Mouchard est né en juin 1952 à Vin­cennes. Sa car­rière se car­ac­térise par des allers et retours inces­sant entre Libéra­tion et Le Nou­v­el Obser­va­teur.

Nicolas Beytout

PORTRAIT — Groupe de Bilder­berg, Le Siè­cle, Medef, Com­mis­sion Tri­latérale, ami intime de Nico­las Sarkozy, petit-fils de l’ancienne pro­prié­taire des Échos, Nico­las Beytout est LE porte-voix de la pen­sée unique mon­di­al­iste dans les médias.

Sonia Devillers

PORTRAIT — Née le 31 jan­vi­er 1975, Sonia Dev­illers est la fille de l’architecte Chris­t­ian Dev­illers. Jour­nal­iste sur France Inter, anci­enne du Figaro, elle s’occupe de cul­ture et des médias sur le ser­vice pub­lic et est en même temps la voix de la bobosphère, tou­jours prête à pour­fendre les « fachos » de Valeurs Actuelles et à offrir un refuge com­plaisant à Aude Lancelin, patronne d’un Média en pleine tour­mente.

Laurent Ruquier

PORTRAIT — Lau­rent Ruquier est né le 24 févri­er 1963 au Havre (Seine-Mar­itime). Tour à tour ani­ma­teur, présen­ta­teur, humoriste, pro­duc­teur et directeur de théâtre, Lau­rent Ruquier est omniprésent dans le Paysage audio­vi­suel français (PAF).