Accueil | Actualités | Médias | Succès des 8èmes Assises du journalisme
Pub­lié le 18 octobre 2014 | Éti­quettes : , , , ,

Succès des 8èmes Assises du journalisme

Les huitièmes Assises du Journalisme organisées par Jérôme Bouvier médiateur de Radio France et Président de Journalisme et Citoyenneté se sont déroulées du 16 au 18 octobre 2014 à l’Arsenal de Metz.

Une organisation toujours très professionnelle a permis de rassembler plus de mille journalistes (sans compter de très nombreux étudiants) au cours de plus de trente ateliers et tables rondes. Le thème 2014 se présentait sous un titre riche mais un peu ambigu « Journalistes responsables ». Responsables, mais de quoi ? De la déontologie journalistique ? Responsables de leurs lecteurs/auditeurs/spectateurs en déshérence ? Responsables politiquement des évolutions électorales ?

La soirée d’ouverture réunissait un panel prestigieux (et entièrement féminin) présidé par Agnès Chauveau directrice de l’École de Journalisme de ScPo et rassemblant Michèle Leridon directrice de l’information à l’AFP, Céline Pigalle directrice de l’information de Canal+, Cécile Miège directrice de RFI et Valérie Toranian longtemps directrice de Elle. Le débat a paru un peu nombriliste et marqué par « l’entre soi » les protagonistes (sans doute influencées par leurs fonctions) insistant surtout sur leur responsabilité sociale vis-à-vis des équipes dont elles sont en effet responsables. Comment protéger les reporters de guerre, quel statut pour les pigistes et les correspondants locaux etc... alors que la responsabilité vis-à-vis du public n’était qu’à peine effleurée faute de temps.

L’Ojim représentée sur place lors des deux premières journées reviendra plus en détail sur de nombreuses conférences passionnantes (et parfois passionnées) : le respect de la vie privée, le journalisme jaune, le native advertising, le rôle des médiateurs, l’influence des réseaux sociaux, les nouvelles frontières du journalisme et bien d’autres débats mis en place par ces Assises qui ont trouvé leur place – indispensable – dans le monde des médias.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux