Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales

19 avril 2014

Temps de lecture : 2 minutes
Accueil | Veille médias | RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales

RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales

19 avril 2014

Temps de lecture : 2 minutes

Ce contenu est gratuit. L’Ojim vous informe sur ceux qui vous informent. Son indépendance repose sur les dons de ses lecteurs. Nous avons besoin de 10.000 € pour boucler la fin de l’année. Après déduction fiscale, un don de 50 € revient à 17 €.

Selon les derniers chiffres Médiamétrie des audiences radio, RTL est au coude-à-coude avec France Inter dans la bataille acharnée des matinales.

Si l’on regarde les chiffres four­nis, qui se basent sur les quarts d’heure moyens (QHM) de 7h à 9h30, Patrick Cohen sur France Inter réveille 1 656 000 audi­teurs chaque jour, soit une aug­men­ta­tion de 19 000 audi­teurs sur un an. RTL, de son côté, pour­suit sa chute (- 170 000 audi­teurs en un an) et rassem­ble 1 644 000 lèves-tôt, soit un peu moins.

Pour­tant, dans son com­mu­niqué de presse envoyé à chaque média, RTL se déclare grande gag­nante de cette vague qui va de jan­vi­er à mars 2014 (cliquez pour agrandir) :

RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales

RTL tor­ture les chiffres pour van­ter ses audi­ences matinales

« Je veux féliciter RTL pour sa com’ ! Le ser­vice de presse a réus­si à bidouiller un graphique où on voit que tout le monde baisse, sauf RTL ! Je suis très sérieux, je pro­pose qu’on leur con­fie la mis­sion des chiffres du chô­mage », s’est moqué Patrick Cohen lors de l’émis­sion « C à vous » sur France 5.

Car en effet, au lieu d’analyser les chiffres sur un an, comme cela est fait habituelle­ment, RTL se con­cen­tre sur une seule vague. Pire, la sta­tion de la rue Bayard ne prend en compte que les audi­ences de 7h à 9h, alors que sa mati­nale se pour­suit jusqu’à 9h30… « Les chiffres sont des êtres frag­iles qui, à force d’être tor­turés, finis­sent par avouer tout ce qu’on veut leur faire dire », dis­ait Alfred Sauvy.

Voir aussi

Cet article GRATUIT vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Vidéos à la une

Derniers portraits ajoutés