Accueil | Actualités | Médias | RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales
Pub­lié le 19 avril 2014 | Éti­quettes : , , ,

RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales

Selon les derniers chiffres Médiamétrie des audiences radio, RTL est au coude-à-coude avec France Inter dans la bataille acharnée des matinales.

Si l'on regarde les chiffres fournis, qui se basent sur les quarts d'heure moyens (QHM) de 7h à 9h30, Patrick Cohen sur France Inter réveille 1 656 000 auditeurs chaque jour, soit une augmentation de 19 000 auditeurs sur un an. RTL, de son côté, poursuit sa chute (- 170 000 auditeurs en un an) et rassemble 1 644 000 lèves-tôt, soit un peu moins.

Pourtant, dans son communiqué de presse envoyé à chaque média, RTL se déclare grande gagnante de cette vague qui va de janvier à mars 2014 (cliquez pour agrandir) :

RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales

RTL torture les chiffres pour vanter ses audiences matinales

« Je veux féliciter RTL pour sa com' ! Le service de presse a réussi à bidouiller un graphique où on voit que tout le monde baisse, sauf RTL ! Je suis très sérieux, je propose qu'on leur confie la mission des chiffres du chômage », s'est moqué Patrick Cohen lors de l'émission « C à vous » sur France 5.

Car en effet, au lieu d'analyser les chiffres sur un an, comme cela est fait habituellement, RTL se concentre sur une seule vague. Pire, la station de la rue Bayard ne prend en compte que les audiences de 7h à 9h, alors que sa matinale se poursuit jusqu'à 9h30... « Les chiffres sont des êtres fragiles qui, à force d'être torturés, finissent par avouer tout ce qu'on veut leur faire dire », disait Alfred Sauvy.

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

Ce portrait a été financé par les donateurs de l'OJIM

Aider l'Observatoire du journalisme, c’est contribuer au développement d’un outil indépendant, librement accessible à tous et à votre service.

Notre site est en effet entièrement gratuit, nous refusons toute publicité et toute subvention - ce sont les lecteurs/donateurs qui assurent notre indépendance. En donnant 100 € vous financez un portrait de journaliste et avec l'avantage fiscal de 66% ceci ne vous coûte que 33 €. En donnant 200 € vous financez un dossier. Vous pouvez régler par CB, par PayPal, par chèque ou par virement. Rejoignez les donateurs de l'Ojim ! Nous n'avons pas d'autres sources de financement que nos lecteurs, d'avance merci pour votre soutien.

5% récolté
Objec­tif : mars 2019 ! Nous avons récolté 100,00€ sur 2.000,00€. Vous appré­ciez notre tra­vail ? Rejoignez les dona­teurs de l’Ojim !

Suivez-nous sur les réseaux sociaux