Accueil | Actualités | Médias | Rivarol condamné en appel pour « provocation à la haine envers les juifs »
Pub­lié le 23 novembre 2015 | Éti­quettes :

Rivarol condamné en appel pour « provocation à la haine envers les juifs »

Déjà exclu d'office des aides à la presse par la ministre de la Culture, Rivarol vient d'être condamné par la cour d'appel de Paris pour « provocation à la haine envers les juifs ».

Le directeur du journal, Fabrice Jérôme Bourbon, a écopé d'une amende de 4 000 euros, voyant ainsi sa peine doublée par rapport à celle prononcée en première instance.

L'objet du litige : le 16 janvier 2014, Rivarol publiait un article intitulé « L'insupportable police juive de la pensée » dans lequel il défendait l'humoriste Dieudonné, lui-même condamné à plusieurs reprises pour des propos jugés « antisémites ».

S'insurgeant contre la décision du Conseil d'État d'interdire les spectacle de l'humoriste, Rivarol qualifiait l'institution de « tribunal rabbinique » et jugeait que nous vivions « en pleine tyrannie juive ».

Crédit photo : King of Hearts via Wikimedia (cc)

Tant que vous êtes ici...

Ce contenu a été financé par les donateurs de l'OJIM

L’Ojim est là pour vous aider à vous guider dans le monde opaque et souvent univoque des médias.

Contrairement à beaucoup, nous avons choisi une formule gratuite qui permet de mettre nos informations à la disposition de tous, indépendamment de leurs moyens. L’Observatoire est totalement indépendant, libre de toute publicité, de toute subvention, de tous actionnaires. Ce qui nous permet de donner une voix à ceux qui sont rarement entendus. Ce qui nous différencie de nombreux médias à un moment où la loyauté de l’information devient cruciale. Votre contribution, modeste ou importante, sert directement à régler la partie technique du site et à rémunérer nos rédacteurs. Chaque don bénéficie d’un reçu fiscal de 66%. Un don de 100 € ne vous coûtera que 33 €. Merci de votre soutien.

Share This