Ojim.fr
Veille médias
Dossiers
Portraits
Infographies
Vidéos
Faire un don
Rennes, Carcassonne… : déséquilibrisme, le mal du siècle

19 juin 2016

Temps de lecture : < 1 minute

Accueil | Veille médias | Rennes, Carcassonne… : déséquilibrisme, le mal du siècle

Rennes, Carcassonne… : déséquilibrisme, le mal du siècle

Accueil | Veille médias | Rennes, Carcassonne… : déséquilibrisme, le mal du siècle

Rennes, Carcassonne… : déséquilibrisme, le mal du siècle

19 juin 2016

Après les attentats à la voiture bélier pendant les dernières fêtes de Noël, où tous les « déséquilibrés » de France s’étaient visiblement fait passer le mot, c’est aujourd’hui à l’occasion du ramadan (pure coïncidence à nouveau) que ces derniers repassent à l’attaque.

À Rennes tout d’abord, mar­di 14 juin, où une jeune femme de 19 ans attendait le bus. Soudain, un « déséquili­bré » est sor­ti de nulle part pour l’a­gress­er au couteau, nous dit la presse française, qui reprend ici religieuse­ment l’AFP. Si l’a­gresseur avait vis­i­ble­ment un lourd pas­sif psy­chi­a­trique, il voulait avant tout « com­met­tre un sac­ri­fice pour le ramadan », se déclarant par ailleurs musul­man. Pas­sons pour cette fois.

Sauf que dès le surlen­de­main, un nou­veau « déséquili­bré » sor­tait des buis­sons. À Car­cas­sonne, un homme armé d’un marteau et d’un couteau a été arrêté par la DGSI. Âgé de 22 ans, il voulait « tuer des mécréants », prin­ci­pale­ment des Améri­cains et des Russ­es (les deux grandes puis­sances engagées con­tre l’É­tat islamique, étrange­ment), et même par­tir faire le jihad en Syrie. Là aus­si, l’AFP nous explique qu’il s’ag­it d’un « jeune homme souf­frant de prob­lèmes psy­chi­a­triques ». Quelle histoire !

Peu à peu, le grand com­plot mis en place par le Cen­tre nation­al des déséquili­brés français (CNDF) sem­ble se dessin­er sous nos yeux. Vont-ils pass­er à l’ac­tion bien­tôt et de manière coor­don­née ? Où se cachent-ils ? Qui sont-ils ? Finale­ment, le ter­ror­isme islamiste est bien peu de chose : c’est le déséquilib­risme rad­i­cal qui demeure le grand mal du siè­cle. Mais n’allez pas faire d’a­mal­games hâtifs ! Les déséquili­brés rad­i­caux n’ont rien à voir avec le déséquilibrisme.

Mots-clefs :

Voir aussi

Cet article vous a plu ?

Il a pourtant un coût : 50 € en moyenne. Il faut compter 100 € pour un portrait, 400 € pour une infographie, 600 € pour une vidéo. Nous dépendons de nos lecteurs, soutenez-nous !

Derniers portraits ajoutés